Un officiel fautif à Bristol pour la dernière neutralisation

Carl Edwards a remporté l’épreuve de NASCAR Sprint Cup de Bristol sous drapeau jaune après qu’un officiel a appuyé sur le bouton allumant les feux indiquant une neutralisation. Il lui a fallu quelques secondes pour se rendre compte de la situation et agiter le drapeau jaune.

Lorsque l’officiel s’est rendu compte que les lumières de neutralisations étaient allumées il a agité le drapeau jaune, ce qui a gelé les positions en piste. Alors que la course aurait dû se terminer sous le régime du green-white-checkered puisque le drapeau jaune a été brandis à trois tours de la fin de course théorique, la pluie s’est une nouvelle fois invitée dans la partie et a contraint les instances NASCAR à terminer la course sous drapeau jaune, évitant ainsi une polémique quant à l’ordre du restart à venir.

Robin Pemberton, l’un des vice-président NASCAR, a confirmé que les instances ont eu recours à la vidéo pour déterminer la position de chaque pilote afin d’entériner le résultat de la quatrième épreuve de la saison.




“La majorité des flagstands a un système manuel pour allumer les lumières indiquant une neutralisation”, a déclaré Robin Pemberton en salle de presse. “Et à cause de la pluie ou d’autre chose cella n’a pas été sécurisé correctement pour la fin de course. Nous avons essayé de les éteindre, mais nous avons réalisé que qu’il était trop tard. C’est une erreur stupide.” Nous avons appris beaucoup de choses et nous allons mener notre enquête.”

En fin de course trois personnes sont présentes dans l’espace réservé au-dessus de la ligne d’arrivée, deux officiels ainsi qu’un photographe.

“Nous aurions probablement gagné la course sans cette neutralisation”, affirmait pour sa part Carl Edwards à l’issue de l’épreuve. “Le drapeau jaune est sorti et je me suis dit que nous avions une possibilité de montrer que nous méritions la victoire.”

odio dolor. mattis dictum suscipit neque. ante.