Kyle Larson ouvre enfin son compteur en Nationwide

Après cinq places de deuxième en NASCAR Nationwide Series, Kyle Larson a enfin décroché une victoire grâce à son succès obtenu sur l’Auto Club Speedway de Fontana à l’occasion des TreatMyClot.com 300, cinquième levée de la saison. Le Californien devance sous le drapeau à damier Kevin Harvick et Kyle Busch. Cinquième de l’épreuve, Elliott Sadler est le meilleur des réguliers de la discipline.

Au départ de la cinquième manche de la saison Kyle Larson ne semblait pas être en mesure de jouer la gagne, mais il a fallu un tout petit quelque chose pour le remettre dans le match, ce petit quelque chose n’est autre qu’un nuage qui est venu couvrir la piste à l’amorce du dernier tiers de la course. La Chevrolet n°42 de la Turner Scott Motorsports est alors devenue la voiture à battre.

Lors de ses trente-sept premiers départs dans la discipline, Larson a enregistré cinq deuxièmes places, le trente-huitième fut le bon. Le pilote de la Turner Scott Motorsports a pris la tête lors de la dernière relance à quinze tours de la fin et a ensuite résisté à Kevin Harvick et Kyle Busch dans une bataille intense.




Sous le drapeau à damier Kyle Larson devance Kevin Harvick de 342 millièmes, alors que Kyle Busch est quatre centièmes derrière le pilote de la JR Motorsports. Joey Logano a mené 96 tours et doit se contenter de la quatrième place, juste devant le premier pilote régulier de la Nationwide, l’auteur de la pole position pour cette épreuve, Elliott Sadler.

Chase Elliott, Matt Kenseth, Ty Dillon, Trevor Bayne et Regan Smith complètent le top-10 de cette course, ce qui fait qu’au classement général, Regan Smith est en tête avec le même nombre de points que Bayne. Cependant, grâce à sa victoire acquise à Daytona, le pilote de la JR Motorsports reste devant.

“Je n’arrête pas de me dire que c’est incroyable”, déclare Larson qui s’est fait renverser une bombonne de boisson froide sur la tête lorsqu’il était sur la Victory Lane. “Je pensais que nous pourrions nous échapper un peu, mais la n°54 et la n°5 étaient très fortes derrière nous et j’ai dû me battre avec ces gars.”

Si Kyle Busch et Kevin Harvick sont venus pour la victoire, l’intensité de la fin de course a pris le pas sur la déception de ne pas remporter la course. “Les fans ont gagné aujourd’hui”, confiait ainsi celui qui est le recordman des victoires dans la discipline, Kyle Busch.

Suite à des problèmes lors de l’inspection qui a précédé les qualifications Kyle Busch est parti de l’arrière du peloton, puisqu’il n’a pu enregistrer de temps lors de la séance. Trente-neuvième sous le drapeau vert, il était vingt-cinquième à l’issue du premier tour, seizième à l’issue de la deuxième boucle sous drapeau vert. Entre ces deux tours il y a eu une neutralisation causée par Jamie Dick.

Au quatorzième tour Busch faisait son entrée dans le top-5, au vingt-deuxième il prenait la deuxième place. Il faudra attendre la fin de la première salve de ravitaillements sous drapeau vert pour voir le pilote de la Toyota Camry n°54 à la première place.

Si Logano a repris la tête au tour 61, le drapeau jaune fut sortie pour la deuxième fois quelques minutes plus tard pour un débris dans la ligne droite arrière. Lors de la relance, les rookies Dylan Kwasniewski et Chase Elliott se sont percutés ce qui a occasionné une troisième venue en piste de la voiture de sécurité.

Au tour 116, suite à une nouvelle série d’arrêts sous drapeau vert Logano était en tête avec 4,147 secondes d’avance sur Larson. Neuf tours plus tard il n’y avait plus que 233 millièmes à l’avantage du pilote du Team Penske.

Au moment de la quatrième neutralisation, au tour 128, causée par le problème mécanique de Josh Wise, c’est Logano qui avait l’avantage, mais le passage par les stands a chamboulé l’ordre puisque c’est Kevin Harvick qui a relancé en tête devant Larson, Logano, Busch et Sadler pour le top-5.

Aliquam dapibus ut massa quis, leo elementum ultricies dictum Praesent amet, non