Sébastien Bourdais : Cette équipe a un grand potentiel !

Sébastien Bourdais revient sur sa préparation cette hiver, et le travail qu’il a accompli jusque là avec sa nouvelle équipe, la KVSH de Kevin Kalkhoven et Jimmy Vasser. Le Français est confiant à l’approche de ce début de saison. L’objectif est clair: Etre dans le groupe de tête sur chaque course.

Rookie of The Year en 2003, il n’a pas fallu attendre longtemps avant de voir le Frenchie briller outre-Atlantique puisqu’il décrocha son premier titre ChampCar l’année d’après et ce, 4 années consécutives. Avec 4 titres ChampCar en poche, Sébastien Bourdais s’en alla vers la Formule 1. Mais après quelques années dans le dur (F1 et IndyCar), le Français revient en IndyCar en 2014 à temps complet et avec la ferme intention de concentrer ses efforts sur le titre Indycar.

“Evidemment cette année je sens un plus grand potentiel. Je pense qu’il y a un potentiel inexploré chez KV. La victoire de Tony Kanaan aux 500 miles d’Indianapolis m’a ouvert les yeux sur le potentiel de KVSH. Ce groupe peut gagner, ça c’est sûr !”

Nul doute que Sébastien Bourdais arrivera plus fort que jamais pour la première course de l’année à St Petersburg, le 30 Mars prochain. Il pourrait continuer sur sa bonne lancée de la saison dernière où il a terminé 2 fois sur le podium à Toronto, 3ème à Baltimore, 8ème puis 5ème dans les rues de Houston et enfin, il a mené une bonne partie de la course à Fontana, sur l’ovale de l’Auto Club Speedway.

“Aussi loin que je puisse me souvenir, c’est l’hiver le plus dur que j’ai jamais passé en terme de travail avec l’équipe. Et c’est bon pour ma confiance car je sais que le niveau de préparation est très élevé cette année. Nous avons effectué 4 séances de tests sans compter celui de Barber la semaine dernière.”

Bourdais sera cette année le fer de lance de l’équipe KVSH avec Sebastian Saavedra comme coéquipier pour la deuxième saison consécutive. A moins d’une semaine du début de la saison IndyCar, le Français a déjà montré à ses petits camarades sa pointe de vitesse en TUSCC où il a ramené la jolie ROLEX à la maison suite à sa solide victoire aux 24h de Daytona. Il a aussi scoré la pole position au 12h de Sebring avec le prototype d’Action Express Racing.

“St Pete est ma course à domicile puisque je vis là-bas depuis que je suis arrivé en IndyCar et que j’ai fondé ma famille. Ce fut ma première course de monoplace quand je suis arrivé aux Etats-Unis. J’en ai de très bon souvenirs. Mais depuis que je suis revenu en IndyCar en 2011, les courses à St Pete n’ont pas été très bonnes pour moi.”

libero consectetur efficitur. lectus sed Aenean eget tempus dolor.