La saison de Super Late Model débute à Las Vegas

Le Bullring de Las Vegas est fin prêt à accueillir des courses de NASCAR Super Late Models. L’an dernier Jay Beasley a remporté le titre, ce qui lui a permis de décrocher un volant en NASCAR K&N Pro Series East. Cette année, les Français Romain Thiévin et Warren Knipper tenteront de décrocher le titre de champion.

Jay Beasley parti, Scott Gafforini et Rimain Thiévin, deux et troisièmes du championnat 2013 avec deux et trois victoires respectivement feront donc office de favoris pour le titre de champion. Stan Mullis ainsi que David Anderson, quatre et cinquièmes en 2013, auront également leur mot à dire sur l’ovale de trois huitièmes de mile.

La quête pour le titre de champion 2014 débute ce samedi soir. Kayli Barker, 16 ans, étudiant au lycée de Las Vegas et champion en Super Stock l’an dernier avait également pris part au championnat Super Late Model qu’il avait conclu à la sixième place. Cette année il ne se concentrera que sur le Super Late Model.




En 2013, Romain Thiévin n’a pris part qu’à onze des treize courses, mais a pu terminer rookie de l’année et est devenu le premier français à s’imposer aux Etats-Unis d’Amérique dans une course NASCAR. Cette saison il avoue volontiers vouloir faire toutes les courses du championnat ainsi que quelques-unes dans d’autres séries.

“En 2013 j’ai pris du temps pour ma famille avec la naissance de notre fils”, concède le Français installé à Las Vegas. “Je regarde également pour revenir en Europe à quelques reprises, car l’ambiance y est très bonne et le niveau de plus en plus élevé. Je vise également une participation à Sonoma en NASCAR K&N West en préambule de la Sprint Cup.”

Le Français a également des activités managériales, puisqu’avec David Perisset ils sont les propriétaires de l’école de pilotage Exotics Racing basée à Las Vegas. C’est cette société qui sponsorise l’équipe de Warren Knipper en lui mettant à disposition une partie de l’atelier, l’outillage, les camions ainsi que certains mécaniciens pour un budget d’environ 6 000 euros par course.

ut commodo facilisis sem, neque. ut id venenatis