La Hendrick Motorsports va fêter les 30 ans de sa première victoire

Martinsville est le lieu de la toute première victoire de la Hendrick Motorsports, qui ne s’appellait pas comme cela à l’époque, en NASCAR Sprint Cup Series. C’était le 29 avril 1984 avec un Certain Geoff Bodine au volant de la Chevrolet n°5. L’équipe n’engageait alors qu’une seule voiture et était à la recherche d’argent pour poursuivre sa saison. Près de trois décennies plus tard, les temps ont bien changé…

La Hendrick Motorsports compte 219 victoires, onze titres pilotes en NASCAR Sprint Cup, quatorze titres propriétaires sur l’ensemble des trois séries nationales. Ce succès a démarré il y a trente ans lorsque l’écurie s’appelait encore la All-Star Racing.

2014 marque le trentième anniversaire de l’arrivée de la Hendrick Motorsports en NASCAR Sprint Cup Series, cette semaine à Martinsville l’équipe célèbre plus particulièrement la première victoire obtenue le 29 avril 1984 sur le Martinsville Speedway par Geoffrey Bodine.




En 1985, l’équipe a changé de nom pour devenir la Hendrick Motorsports avant de grandir, pour dorénavant engager quatre voitures toutes les semaines dans la division reine de la NASCAR. Aucune autre équipe dans un sport professionnel américain ne compte plus de titre que la Hendrick Motorsports depuis 1984. Sur cette même période, les Los Angeles Lakers ont remporté huit championnats NBA, les Chicago Bulls six alors que les New York Yankees et les Endmonton Oilers n’en comptent que cinq chacun.

À Martinsville la Hendrick pourrait bien ajouter une nouvelle victoire à son palmarès puisque deux de ses pilotes – Jeff Gordon et Jimmie Johnson – sont les pilotes les plus victorieux en activité sur le short track de 0,526 mile avec huit succès chacun.

En 24 départs, Johnson n’a terminé hors du top-10 qu’à trois reprises et s’est imposé deux fois lors des trois dernières courses disputées. Il a également mené plus de cent tours dans chacune des deux courses disputées ces deux dernières années.

Pour Jeff Gordon les statistiques sont tout aussi parlantes avec vingt top-10 lors des vingt-deux dernières courses courues à Martinsville. L’an dernier il s’est classé troisième et premier. Deux fois il a remporté les deux courses disputées sur cette piste au cours d’une même saison, en 2003 et 2005.

Dale Earnhardt Jr., bien qu’appréciant cette piste ne s’y est jamais imposé, tout comme Kasey Kahne. Ce dernier compte deux top-5 lors de ses trois dernières sorties sur le plus petit tracé de la saison.

dolor. ut felis pulvinar diam efficitur. facilisis Lorem amet,