Firestone Grand Prix of St. Petersburg : Faits et déclarations

A l’issue d’une course parfaitement maîtrisée, Will Power a remporté sa troisième victoire consécutive en Verizon IndyCar Series. Retrouvez les faits de course et les déclarations des principaux protagonistes du championnat après la manche d’ouverture de la saison 2014.

Faits :

1,98 position moyenne de Will Power pendant les 110 tours de course.

2 pilotes se sont imposés plus d’une fois à St Pete : Helio Castroneves (3 fois) et Will Power (2 fois).

3e podium consécutif pour Helio Castroneves à St Pete.

4 équipes différentes représentées dans le top-5.

5e top-5 pour Scott Dixon en 10 courses disputées à St Pete.

7 changements de leader durant la course.

8ème saison consécutive où Will Power remporte au moins une course.

10ème poleman à mener le premier tour de course à St Pete en 11 éditions (Rahal avait échoué en 2009).

12ème position pour le rookie Russe Mikhail Aleshin.

13 places de gagnées pour Josef Newgarden (parti 22e, arrivé 9e).

17,8 % de victoires pour Will Power en carrière.

22e victoire en carrière pour Will Power en 122 départs.

25 : nombre de tours où Sébastien Bourdais a gagné au moins une position.

55 courses menées par Will Power depuis 2010 (sur 69).

93,572 mph vitesse moyenne du vainqueur (édition la plus rapide de l’histoire).

216ème départ consécutif pour Tony Kanaan qui poursuit son record

Avant de se rendre à Long Beach le week-end du 13 avril, Will Power mène donc le classement général avec 53 points devant Ryan Hunter-Reay (40 pts) et Helio Castroneves (36 pts). Simon Pagenaud, le premier français est cinquième avec 30 pts.

Retrouvez le résumé de la course de St Petersburg mercredi 2 avril à 21h35 sur Motors TV.

Déclarations :

Will Power (vainqueur) : “Je suis fatigué mentalement. Cette course a aussi été difficile physiquement mais je suis heureux de remporter la première victoire du nouveau Verizon IndyCar Series. C’était une très belle journée, mes mécaniciens ont fait un super travail et je suis heureux d’avoir travaillé si dur pendant l’intersaison. Nous arrivons cette année pour remporter le championnat car l’année dernière ce fut très décevant pour Helio et nous tous de le perdre de cette façon. Concernant le restart je pense qu’ils ont agité le drapeau vert trop tôt et j’ai été surpris. Mais je vous assure que je n’ai pas freiné j’ai simplement lâché l’accélérateur.”

Ryan Hunter-Reay (2ème) : “C’était une bonne journée mais également étrange. Nous avons attaqué à 110% pour maintenir Helio derrière nous, c’était une belle bagarre. Je n’ai pas pu me battre contre Will, il était trop fort. Ce sont des points importants dans l’optique du championnat donc nous sommes heureux de débuter la saison de cette manière et impatients de nous rendre à Long Beach.”

Helio Castroneves (3ème) : “Les qualifications ont été difficiles pour moi mais je pense que nous avions une bonne voiture. J’ai attaqué autant que possible durant la course mais sur l’un des restarts c’était un peu un jeu de poker avec Will. Je remercie Roger et toute l’équipe puisque j’ai pu ramener la voiture à bon port malgré une frayeur à 10 tours de l’arrivée.”

Simon Pagenaud (5ème) : “Il est important pour le championnat de marquer des points si vous n’êtes pas en mesure de vous imposer. Nous avons fait de notre mieux aujourd’hui et nous terminons dans le top-5 donc ce n’est pas une mauvaise journée.”

Sébastien Bourdais (13ème) : “C’était une course difficile. Les pilotes du font de grille ont raté leur départ et j’ai perdu 4 places dans le premier tour. J’ai heurté Juan-Pablo Montoya et j’ai dû changer mon aileron avant au 12e tour ce qui est très tôt. J’ai donc été contraint d’économiser du carburant durant toute la course. Nous étions en passe d’obtenir un bon résultat car notre voiture était vraiment performante mais au moment de faire mon 3e arrêt le drapeau jaune est sorti et je n’ai pas pu rentrer. Je suis tombé en panne d’essence, la voiture a calé et j’ai été pénalisé pour ne pas avoir recollé au peloton assez vite, c’est dur. L’équipe a fait un travail fantastique et c’est frustrant de terminer à notre position de départ. Je suis triste pour toutes les personnes qui nous soutiennent mais nous avons une bonne voiture, notre heure viendra j’en suis sûr.”

Juan-Pablo Montoya (15ème) : “Je pense que c’était une bonne course. Nous avons trop usé les pneus arrière avec les réglages que nous avons choisi car c’était un peu trop agressif. Nous réapprenons vous savez et j’ai doublé autant que je me suis fait dépassé. En fin de course je pense que mon rythme n’était pas si mauvais, je tenais mes adversaires. C’est très fun d’être de retour en monoplace, je vais devoir travailler mais je suis très excité.”

ut Lorem Phasellus libero dictum nunc