Un retour des P1 sur les manches NAEC en 2015?

L’IMSA, l’ACO et les constructeurs présents en LMP1, principalement Porsche et Audi, réfléchissent actuellement à un retour des prototypes P1 sur les manches d’endurance du Tudor United SportsCar Championship. Les 24H de Daytona, les 12H de Sebring, les 6H de Watkings Glen et Petit Le Mans sont donc concernés.

Plusieurs raisons viennent expliquer cette réflexion de la part de l’IMSA. En tête, la demande des constructeurs Allemands de pouvoir participer aux grandes courses d’endurance présentes en Amérique du Nord.

En effet, cette partie de la planète est très importante pour Porsche car elle représente le premier marché de la marque. Une présence accru, avec leur dernier prototype, la 919 Hybrid, qui concoure dans la plus haute catégorie de l’endurance serait donc souhaité à Stuttgart.

Audi de son côté cherche à augmenter ses parts de marchés en Amérique du Nord qui sont en deçà de ses concurrents. Le marque d’Ingolstadt souhaiterait donc une plus grande représentation de l’autre côté de l’atlantique et ainsi continuer à démontrer son savoir-faire auprès du public américain.

Pour le moment, Toyota n’a pas officiellement pris part à la discussion mais pourrait être intéressé pour confirmer sa place de leader mondial dans les véhicules hybrides.

Scot Elkins, vice-président de la compétition au sein de l’IMSA confirme que des discutions sont en cours. “Nous avons reçu des demandes de Porsche et Audi pour participer aux manches du NAEC avec leur nouveaux prototypes P1. Leurs souhaits d’être mieux représentés sur le continent américain est l’argument principal. Nous discutons avec eux et avec l’ACO pour savoir ce qui peut être fait pour répondre à leurs interrogations. La possibilité d’intégrer les P1 aux manches du NAEC à partir de 2015 n’est pas à écarter mais ça nécessiterait un réaménagement du nombre d’engagés dans les autres catégories et principalement en GT qui représente une grande partie du plateau. Il y a donc beaucoup de paramètres à prendre en compte mais nous allons voir ce que l’on peut faire.”

A la suite des 12H de Sebring, beaucoup de fans se sont plaints de l’absence de LMP1 et aimeraient voir le retour de ces derniers pour Petit Le Mans. “Nous avons reçu beaucoup de messages de la part des fans après les 12H de Sebring.” poursuit Elkins. “Une bonne partie étaient déçu de l’absence des LMP1 durant cette course et estiment que Petit Le Mans sans ces prototype n’aura pas la même saveur. Malheureusement pour les fans, il n’y aura pas de LMP1 à Road Atlanta en 2014. Le timming est beaucoup trop court pour discuter avec les constructeurs et intégrer le P1 à la course. D’autant plus que toutes les équipes sont déjà inscrites pour le championnat et les manches NAEC. Comme je l’ai déjà dit nous allons discuter avec toutes les parties concernées et nous prendront une décision pour la saison 2015.”


Les prototypes LMP1 joueront donc peut-être de nouveau la gagne dans les grands rendez-vous Nord-Américains à partir de 2015. Si tel est le cas, il faudra que l’IMSA harmonise au mieux le nombre d‘engagés dans chaque catégorie car comme on a pu le voir, avec 63 autos en piste, Sebring était à la limite de la surcharge.

Rendez-vous est pris l’année prochaine à la date du 1er avril 2015 pour en savoir plus sur l’avenir des P1 en Tudor United SportsCar Championship…

Sed felis felis Donec libero. mattis vel, quis,