40th Toyota Grand Prix of Long Beach : Présentation

Retrouvez la présentation complète et détaillée de la course IndyCar à venir, avec en bonus une rubrique ‘Oeil du pilote’ qui va vous aidez à découvrir les caractéristiques de chaque piste : ce week-end, l’IndyCar se déplace à Long Beach pour la deuxième manche de la saison.

Du 11 an 13 Avril prochain, les pilotes IndyCar Series vont se déplacer en Californie, tout à l’Ouest des Etats-Unis pour y disputer la 40e édition du Grand Prix de Long Beach. Pour cette deuxième épreuve du calendrier les instances de l’IndyCar ont prévu une nouveauté, le départ arrêté. Ce type de départ fraîchement adopté par la série va permettre aux pilotes les plus vifs et avec le meilleur temps de réaction, de gagner quelques places avant le premier virage serré des rues de Long Beach. Et à ce petit jeu, des garçons comme Sébastien Bourdais, JP Montoya ou encore Takuma Sato (anciens pilotes de F1) pourraient bien tirer leur épingle du jeu.

Will Power, vainqueur il y a deux semaines dans les rues de St Petersburg va devoir remettre sa victoire en jeu. Et nul doute qu’un Takuma Sato, champion en titre du GP de Long Beach en 2013, voudra se venger du pilote Australien qui l’avait dépossédé de la première place en piste avant d’aller chercher la victoire à St Pete.

Côté Français, on attend avec impatience cette deuxième levée de la saison. En effet, Simon Pagenaud, au terme d’une course qui ne restera pas dans les annales, a réussi à sauver un Top5 à St Pete. Si dans les mauvais jours, le Français est capable de scorer un Top5, alors je vous laisse imaginer la suite. Même son de cloche du côté de Sébastien Bourdais, qui, après avoir montrer sa pointe de vitesse lors des essais de St Pete, à gagner pas moins de 25 places en piste pour aller chercher la 13e place au prix d’une belle remontée dans les derniers tours !

Au vu du Grand Prix palpitant de St Petersburg, on en attend pas moins de celui qui se déroulera cette semaine. Néanmoins, si les pilotes ont réussi à déjouer les pièges du circuit urbain de St Pete, il sera plus difficile de garder sa concentration sur un circuit exigeant comme celui de Long Beach. Qui pourra surmonter le défi Californien et aller s’imposer à Long Beach ?

L’Oeil du pilote:

Long Beach offre un cadre idéal pour organiser une course. Tracé dans les rues de la ville et au bord de l’eau, le paysage vous donne l’impression d’être en vacances. Pourtant piloter à Long Beach ressemble à tout sauf à des vacances. Exigent du point de vue physique avec ses nombreuses bosses et ses gros freinages, demandant un gros cœur pour dépasser, ce circuit réclame une grande patience ainsi qu’une grande finesse de pilotage pour être performant et ne pas terminer dans le mur.

Du point de vue technique, la voiture a besoin d’être régléee d’une manière souple afin d’accepter les imperfections de l’asphalte et d’offrir suffisamment de motricité à son pilote en sortie de virage. De plus, les courbes se négociant sur le 3ème et 4ème rapport réclament un fort appui aérodynamique, donc des ailerons fortement braqués.

Grand Prix : 40th Toyota Grand Prix of Long Beach
Circuit : Streets of Long Beach, circuit urbain de 1,968 miles, 11 virages
Record du tour : 2013 : 1.07.2379 (Dario Franchitti)
Poleman 2013 : Dario Franchitti
Vainqueur 2013 : Takuma Sato
Date et Heure : Dimanche 13 Avril, départ à 13H50 côte Ouest (soit 22H50 en France)
Distance : 80 tours (157,4 miles)

Les essais:

VENDREDI

Practice 1 : 10HO0-10H45 (ajouter 9H de décalage pour la France)
Practice 2 : 14H00-14H45

SAMEDI

Practice 3 : 10H00-10H45
Qualification : 14H00-15H10

DIMANCHE

Warm Up : 9H00-9H30

venenatis, facilisis leo quis, suscipit et, id efficitur. ut risus. ut ultricies