À Jeff Gordon le grand huit ?

Avec sept vainqueurs différents en autant de courses cette année en NASCAR Sprint Cup, il est difficile de dégager un favori à tel point que le leader du championnat n’a toujours pas gagné et pourrait bien être le huitième vainqueur de la saison tant le Darlington Raceway est l’un des jardins du quadruple champion de la discipline.

La deuxième place de Jeff Gordon au Texas lui permet de s’emparer de la tête du classement général pour la première fois depuis 174 courses. En effet, la dernière fois que Gordon a mené un championnat c’était après les Coca-Cola 600 de 2009. Cette année là il avait enregistré une victoires et deux deuxièmes place lors des sept premières épreuves de l’année.

En 2014 le départ est très bon, l’un de ses meilleurs débuts de saison en carrière avec quatre top-10 pour débuter, chose qu’il n’avait encore jamais faite depuis sa première saison à temps complet en 1993. La deuxième place du Texas est son troisième top-5 de la saison, alors qu’il n’en avait signé que huit sur l’ensemble de la saison 2013.




Cette année pour se qualifier en playoffs il y a une prime à la victoire, sauf le leader au soir de Richmond en septembre qui sera assuré d’être dans le Chase, même s’il n’a pas de victoire. Après sept courses disputées cette année, Jeff Gordon est dans cette position, mais les choses pourraient évoluer et dès ce week-end.

Darlington est l’une des pistes les plus sélectives du calendrier sur laquelle Jeff Gordon compte sept victoires. Troisième l’an dernier, il a surtout à son actif une série de sept top-5 consécutifs entre 2004 et 2010 dont sa dernière victoire sur cette piste en 2007.

Outre ses sept victoires en trente-trois départs sur le Darlington Raceway, Jeff Gordon compte dix-neuf top-5, vingt-deux top-10, trois poles, mais aussi 1 736 tours menés sur les 10 350 qu’il a complétés, vingt-trois courses terminées dans le tour du leader pour six abandons. Sa position moyenne au départ est de 6,8 la meilleure de toutes les pistes sur lesquelles il a roulé en Sprint Cup.

tristique Aliquam mattis accumsan elit. porta. id, venenatis justo facilisis