En Nationwide le patron c’est Chase Elliott

Les lundis Chase Elliott est à l’école, les vendredis sur la Victory Lane. Le jeune pilote de l8 ans de la JR Motorsports remporte à Darlington sa seconde victoire en NASCAR Nationwide Series de rang après s’être imposé la semaine dernière sur le Texas Motor Speedway. Le pilote de la Chevrolet Camaro n°9 conforte sa place de leader du classement général.

Après sept courses disputées en NASCAR Nationwide Series, Chase Elliott n’a peur de rien ni de personne. La semaine dernière il a battu Kevin Harvick dans les derniers tours pour aller décrocher sa première victoire en NASCAR Nationwide Series, ce vendredi il a de nouveau battu les pilotes de la Sprint Cup venus en Nationwide sur le Darlington Raceway. Kevin Harvick, Matt Kenseth, Joey Logano, Kyle Larson ou encore Kyle Busch, tous se sont avérés impuissants face à Chase Elliott qui a su gagner les cinq positions qui lui manquait dans les deux derniers tours de la course.

La dernière neutralisation des VFW Sport Clips Help a Hero 200 disputés sur le Darlington Raceway a été causée à sept tours du but lorsque Tanner Berryhill a perdu le contrôle de sa voiture ce qui a occasionné une ultime salve de ravitaillements. Si la majorité des leaders a pris quatre pneumatiques, Elliott Sadler et Kyle Larson ont pris le pari de ne prendre que deux pneumatiques neufs, ceux de droite, pour ressortir en tête.




En tête de l’épreuve, Kyle Busch perdait ainsi deux positions lors de l’ultime passage par la voie des stands, mais était le premier pilote avec quatre pneumatiques. Elliott connaissait pour sa part un nouvel arrêt décevant qui lui a fait perdre quatre places, passant de la deuxième à la sixième place.

Si Salder et Larson ont conservé les commandes de la course lors de la relance, il n’a fallu qu’un tour au fils de Bill Elliott pour remonter en deuxième position. Une fois le drapeau blanc passé, le pilote de la JR Motorsports a attendu que Sadler lui ouvre la porte sur une dérobade de sa Toyota Camry pour s’infiltrer et aller chercher la victoire.

“C’était super, la dernière relance était dingue”, confiait Chase Elliott sur la Victory Lane.“Je ne savais pas à quoi m’attendre en partant sixième, surtout qu’il y avait des gars à deux pneumatiques devant nous. Elliott Sadler était survireur en sortie du virage n°2 et ça l’a fait. Je ne peux pas croire que je suis sur la Victoy Lane à Darlington, c’est une piste que j’adore. C’est un rêve qui devient réalité.”

Pour la première fois de son histoire la JR Motorsports remporte deux courses consécutives, c’est aussi le troisième succès de la saison pour l’équipe de Dale Earnhardt Jr. puisque Regan Smith s’était imposé lors de la manche d’ouverture à Daytona. Par ailleurs le championnat 2014 a toujours été mené par un pilote de la JR Motorsports, Smith de Daytona à Fontana avant de céder les rennes à Elliott.

Elliott Sadler conserve la deuxième place sous le drapeau à damier, malgré des gros problèmes de survirage tout au long de la course et particulièrement dans les deux derniers tours. “Nous étions survireurs toute la course. Je ne suis pas passé loin de l’accident”, reconnaissait Elliott Sadler après l’arrivée. Le pilote de la Joe Gibbs Racing a également confirmé que Chase Elliott ne l’avait pas touché quelques instants avant de prendre la tête de la course.

Matt Kenseth prend finalement la troisième place devant Kyle Busch et Joey Logano. Kyle Larson conclut la course en sixième position devant Kevin Harvick, Regan Smith, Trevor Bayne et Ty Dillon.

Au classement général, Chase Elliott compte désormais treize longueurs d’avance sur son coéquipier Regan Smith alors que la prochaine épreuve se déroulera dans deux semaines sur le short track de Richmond, encore une fois un vendredi soir et sous les projecteurs. Cela laisse donc deux semaines à toutes les équipes pour trouver une parade face à la Chevrolet n°9 et à celle de Chase Elliott de se perfectionner, notamment sur les arrêts aux stands. “Il faut continuer de s’améliorer”, reconnait celui qui est devenu le plus jeune double vainqueur en Nationwide.

ante. Nullam ultricies quis Aenean suscipit commodo sem, mi, justo dapibus porta.