Kavin Harvick mate Darlington

Auteur de la pole position, Kevin Harvick a remporté la huitième manche de la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series mettant ainsi fin à la série de sept vainqueurs différents en ce début d’année. Il devient également le premier pilote depuis Dale Jarrett en 1997 à s’imposer à Darlington après être parti de la pole position.

La fin des Bojangles’ Southern 500 fut des plus tendues du fait des neutralisations qui sont venues rallonger la distance de l’épreuve, mais aussi des stratégies faites lors du dernier passage dans les stands.

Kevin Harvick, leader de la course à moins de dix tours de l’arrivée à choisi de prendre quatre pneumatiques neufs, mais tous ses adversaires directs à commencer par Jimmie Johnson n’en ont pris que deux, ce qui a eu pour effet de complètement modifier le classement. Le sextuple champion est ressorti en tête pour la toute première fois de la soirée, alors que Kevin Harvick ne pointait qu’en cinquième position derrière Jeff Gordon, Dale Earnhardt Jr. et Matt Kenseth.




Lors de la relance qui a suivi Jimmie Johnson a pu s’échapper en tête de course alors que Kevin Harvick reprenait Jeff Gordon pour la quatrième place, puis Matt Kenseth pour la troisième, avant que l’avant-dernière neutralisation ne soit brandie pour un débris dans le virage n°3.

Jimmie Johnson a alors choisi l’extérieur lors de la relance, mais c’est Dale Earnhardt Jr., bien poussé par Kevin Harvick qui s’est retrouvé en première position à la sortie du virage n°2 devant le futur vainqueur, alors que Johnson retombait en troisième position.

Poussé par Clint Bowyer, Kurt Busch est allé violemment frappé le muret intérieur ce qui a causé l’ultime neutralisation et a contraint les officiels à terminer la course sous le régime du green-white-checkered.

Si Dale Earnardt Jr. a relancé en tête, Kevin Harvick a profité de l’adhérence supérieure que lui procuraient ses quatre gommes neuves pour dépasser le pilote de la Hendrick Motorsports et remporter sa seconde victoire de la saison.

“Nous avions une voiture très rapide”, confiait Kevin Harvick sur la Victory Lane. “Je savais que j’avais l’avantage sur Dale Earnhardt Jr. dans les virages un et deux pour le passer par l’extérieur.”

Sous le drapeau à damier Harvick devance Dale Earnhardt Jr., Jimmie Johnson, Matt Kenseth, Greg Biffle, Kyle Busch, Jeff Gordon, Kyle Larson, Tony Stewart et Ryan Newman pour les dix premiers.

Lors de ses dix-sept premières courses à Darlington Kevin Harvick n’avait mené que 63 tours, ce soir il a passé la ligne à 238 reprises en tête. Bien qu’il ne termine que deuxième, Dale Earnhardt Jr. se montrait satisfait de terminer à cette position sur l’une de ses pires pistes selon ses dires.

Le Darlington Raceway aura été fidèle à sa réputation puisque de nombreux pilotes sont venus brosser le muret extérieur pour y apposer les célèbres stripes. Parmi les pilotes ayant tapé le mur on peut noter Paul Menard, Kyle Busch, Kasey Kahne, Kyle Larson, Austin Dillon ou encore Brad Keselowski.

Au classement général Jeff Gordon conserve la tête du championnat avec une longueur d’avance sur Matt Kenseth avant la première pause de l’année. La semaine de Pâques étant chômée en NASCAR Sprint Cup, la prochaine épreuve se déroulera à Richmond, en nocturne, dans deux semaines.

venenatis, luctus Praesent dolor Donec Aenean libero