Gene Haas en Formule 1 : ‘Je veux les battre à leur propre jeu’

Si quelques détails sont encore à régler, il ne fait plus aucun doute que Gene Haas, le copropriétaire de la Stewart-Haas Racing en NASCAR Sprint Cup, sera en Formule Un avec sa propre équipe. Il s’agira de la première équipe américaine depuis près de quatre décennies. En effet, il faut remonter à 1976 pour trouver la trace d’une écurie basée aux États-Unis d’Amérique engagée en Formule 1.

Les questions les plus récurrentes concernant la venue de l’équipe de Gene Haas en Formule 1, sont celles liées à la date de ses débuts, ses pilotes, mais aussi quels châssis et moteurs seront utilisés ?

L’équipe informera en juin la fédération internationale de l’automobile si elle débute en 2015, comme l’indiquent toutes les spéculations autour de cette arrivée, ou bien en 2016. La signature d’un accord avec un motoriste d’ici le mois de juin pourrait grandement influencer la date de début en Formule Un.




“2015 c’est trop proche, mais 2016 c’est trop loin”, concède impatient Gene Haas. “Quoiqu’il arrive la première année sera difficile. Notre objectif n’est pas de réinventer la roue, mais de construire des monoplaces et de gagner des courses.”

La question des pilotes est également évoquée de manière régulière, si trois de ses pilotes de Sprint Cup possèdent une expérience en monoplace, aucun ne fera la transition vers la Formule Un.

“Ces gars travaillent tous les week-ends et je ne vois pas comment ils pourraient être tant en NASCAR qu’en Formule Un”, ajoute Gene Haas. “La Formule Un n’a qu’un demi calendrier par rapport à la NASCAR, mais l’expertise technique est trop importante.”

Lors de la première conférence qu’il a tenue depuis l’obtention de sa licence, Haas a également évoqué le coût que représente un engagement en Formule Un. “Des milliards et des milliards” a lancé le propriétaire. À ce jour le chiffre d’un milliard de dollars pour les quatre prochaines années est avancé.

Gene Haas a fondé en 1983 l’entreprise Haas Automation qui est la plus importante du monde dans la construction de machine outils, il dispose également d’une des souffleries les plus importantes de la planète.

Haas espère également profiter de l’expérience qu’il aura en Formule Un, notamment en ce qui concerne l’aérodynamique pour faire profiter son équipe NASCAR. “L’aérodynamique est l’une des choses les plus importantes de la Formule Un. Les équipes travaillent énormément dessus. Ce sont des choses qu’en NASCAR nous commençons seulement à effleurer. J’espère que ce savoir pourra se transférer d’une équipe à l’autre.”

velit, Aliquam venenatis, et, leo. lectus Curabitur Donec