Simon Pagenaud: ‘Will Power a ruiné notre course’

Malgré un accrochage controversé avec Will Power, Simon Pagenaud a fait une très bonne course puisqu’il termine finalement dans le Top5 du GP of Long Beach. Mais de l’avis même de l’intéressé, “Will Power a ruiné notre course, nous avions la voiture pour la gagne”… Ambiance palpable entre ces deux là !

Tout a commencé le Dimanche 13 Avril. Par une belle journée ensoleillée, le malheureux Simon Pagenaud alors dans le Top10 se fait percuter par Will Power à l’abord du virage n°6. On est dans le 32ème tour des 80 que compte cette course. A ce moment-là, Power eu la mauvaise idée de tenter un dépassement sur le Français. Parti de trop loin, l’Australien s’appuie sur les roues du Français, l’envoyant directement dans le mur de pneus…

Remonté à bloc, Simon Pagenaud ne s’en est pas laissé compter ! Reparti au alentours de la 20ème place, le pilote Schmidt Peterson Motorsport a entamé sa chevauchée fantastique (avec un joli bout de banderole blanche pour redécorer sa roue avant gauche) pour terminer à une bonne 5ème place… 3 places derrière son assaillant du jour. Evidemment, les réactions ne se sont pas faites attendre de la part de Simon Pagenaud et Will Power. Et malgré ce qu’on pourrait penser, les deux meilleurs amis du paddock (enfin peut-être plus maintenant) ont eu une vive discussion après la course. Extraits:

“Après la course, dans le tour d’honneur, je me suis mis à ses côtés et lui est montré mon mécontentement à l’aide de mon index droit. J’ai bien fait attention de ne pas utiliser le majeur (rires)”, racontait Simon Pagenaud.

Réaction de Will Power sur le podium: “Honnêtement, cela m’ennuie. Je pensais vraiment qu’il avait un problème donc j’ai commencé ma manœuvre de dépassement, mais quand j’ai vu qu’il s’apprêtait à tourner, j’ai essayé de faire machine arrière. Je me sens mal pour lui. Je n’aime pas quand on pilote comme ça avec moi et d’ailleurs je suis surpris de ne pas avoir reçu de pénalité. J’ai vraiment cru qu’il avait un pneu crevé, il était très lent”, s’excusait le triple vice-champion après coup. “Il doit être furieux, et il aurait raison de l’être”.

Effectivement, Mr Power a vu juste, le pilote de la Dallara-Honda n°77 était un peu colère en descendant de sa voiture: “Je pense que c’est assez net à l’image. Pour être honnête, je déteste me plaindre, mais là, quand vous dites sans arrêt que vous n’aimez pas subir ce genre de pilotage et que la fois d’après vous le faites subir aux autres… Pour moi ce n’est pas correct”, répondait le Français au journaliste Américain de NBCSN. “Je suis vraiment déçu, nous avions un très bon package pour aller gagner la course. Il a juste ruiné notre course et tous nos espoirs de victoire aujourd’hui. Donc comme vous pouvez l’imaginer je suis extrêmement déçu”.

Quant à la question qui fâche, ‘Vous êtes de très bons amis avec Will Power en plus ?’, Pagenaud n’a pas laissé planer le moindre doute: “Nous étions très bons amis je crois, en tout cas jusqu’à aujourd’hui. Nous n’irons pas en vacances ensemble je suppose. Il a dit que j’avais ralenti en course, sous drapeau vert, … Ok, si ça peut lui faire plaisir de penser ça ! Est-ce que j’ai envie d’écouter ses excuses ? C’est un peu tard pour ça, non ?! Il a ruiné notre course. Mais ce n’est pas grave, je vais oublier tout ça, me concentrer sur la prochaine course et après tous, 5e, ce n’est pas si mal après ce qu’il s’est passé. On va prendre les points et continuer d’aller de l’avant”. Voilà qui met fin à une interview pour le moins croustillante !

On peut ici s’interroger sur la non-réaction de la direction de course qui n’a finalement pas pénalisé Will Power pour cette action, jugeant sans doute que cela faisait parti du ‘close racing’. Dans ce cas, on peut supposer d’avance que la manœuvre de Ryan Hunter-Reay ne sera pas sanctionnée dans les courses à venir étant donné que la tentative de dépassement du pilote Penske était sensiblement la même que celle de ‘RHR’ sur le pauvre Joseph Newgarden.

On notera également que ce n’est pas la première fois de la saison 2014 que Will Power et ses bons résultats sont soumis à controverse, puisqu’il avait déjà fait parlé de lui à St Petersburg sur la relance d’un restart. 2 courses, 2 podiums et 2 passages à travers les mailles de la direction de course… Cela semble être l’année ou jamais pour le n°12 !

in luctus ut et, eget venenatis, ante. ipsum amet,