Jeff Gordon prêt à poursuivre pendant dix ans ?

Alors qu’il avait assuré en début d’année qu’il était prêt à prendre sa retraite à la fin de la saison s’il venait à gagner un cinquième titre de champion en NASCAR Sprint Cup, Jeff Gordon est quelque peu revenu sur sa position ces derniers jours, s’estimant capable d’être compétitif durant la décennie à venir.

Si de nombreux observateurs voient Jeff Gordon prendre sa retraite dans les années à venir, laissant ainsi la place vacante à Chase Elliott, le quadruple champion NASCAR n’exclut pas de faire une carrière aussi longue que celle de Mark Martin puisqu’il a récemment déclaré ne pas être contre l’idée de courir une décennie supplémentaire s’il parvient à être compétitif.

Il brouille les pistes…

À la fin du mois de janvier dernier, Jeff Gordon avait quelque peu surpris son monde en déclarant vouloir prendre sa retraite à la fin de la saison s’il parvenait à décrocher un cinquième titre de champion Sprint Cup. Le pilote de la Hendrick ayant fait sa déclaration en rigolant, difficile de savoir s’il était sérieux ou non.




En faisant machine arrière cette semaine, Jeff Gordon brouille les pistes en attendant une éventuelle annonce de retraite dans les mois à venir. Cependant, si retraite il doit y avoir, il y a peu de chance pour que celle-ci intervienne à la fin de l’année 2014, même en cas de titre du pilote de la Chevrolet SS n°24.

Au mieux il partirait au terme de la saison 2015 afin que Chase Elliott lui succède. Reste à voir quel numéro sera utilisé par le fils du champion Sprint Cup 1988. Le n°24 est associé à l’actuel leader de la Sprint Cup, le n°9 est utilisé par Elliott en Nationwide, mais par Marcos Ambrose en Sprint Cup au sein de la Richard Petty Motorsports, ou alors le n°94 utilisé par son père en Sprint Cup, mais aussi l’an dernier en Truck lorsqu’il pilotait pour la Hendrick Motorsports.

… et pourrait se reconvertir en coach de luxe pour ses enfants

Lorsque Jeff Gordon prendra sa retraite il ne coupera pas complètement avec le monde de la NASCAR, un monde qui l’a fait roi lors de la seconde moitié des années 1990. Si le pilote de la Hendrick Motorsports a peu de chance d’accepter un rôle de consultant pour la télévision, il a déjà un poste qui l’attend au sein de la Hendrick Motorsports pour aider l’équipe dans la détection des talents de demain.

Les talents de demain pourraient d’ailleurs avoir le nom de Gordon puisque sa fille âgée de 6 ans, Ella Sofia, a piloté cette semaine un quarter midget et s’est montrée ravie de l’expérience. Le début d’une longue carrière pour la fille du quadruple champion ? Réponse dans les années à venir. Jeff Gordon a en tout cas déclaré qu’il ferait tout pour soutenir ses enfants dans leurs métiers futurs, y compris s’ils souhaitent devenir pilotes.

in justo fringilla quis libero dictum massa