Le terrible aveu de faiblesse de Dale Earnhardt Jr. après Talladega

Vainqueur des Daytona 500, Dale Earnhardt Jr. faisait partie des favoris à Talladega en NASCAR Sprint Cup le week-end dernier, d’autant qu’il compte cinq victoires sur cette piste dans la division reine NASCAR. Cependant, peu après la course le pilote de la Hendrick Motorsports a avoué avoir baissé les bras en fin de course.

En fin de course Dale Earnhardt Jr. a régulièrement été décroché de l’arrière du peloton. Une image rare et on ne peut plus intrigante quand on sait la capacité et les facultés du pilote de la Hendrick Motorsports sur les ovales à plaques de restriction.

Alors qu’il a mené vingt-six tours à l’occasion des Aaron’s 499, Dale Earnhardt Jr. n’a pas tenté le moindre mouvement dans les trente derniers tours avant une tentative désespérée avortée par un changement de ligne de Josh Wise.




Le spectre de la commotion cérébrale de retour

La raison évoquée par Dale Earnhardt Jr. ? Il n’a pas voulu prendre de risque pour ne pas être impliqué dans un nouvel accident en fin de course. Fin 2012 Earnhardt avait manqué deux semaines de compétition du fait d’une commotion cérébrale suite à divers contacts avec le mur en fin de course.

“Vous savez qu’il va y avoir un crash et je ne peux pas me permettre de détruire quelqu’un ici”, avouait ainsi Dale Earnhardt Jr. dimanche dernier. “Vous devez choisir vos batailles et je sentais que nous étions mieux hors du paquet.”

Si à Daytona et Talladega, plus qu’ailleurs il faut éviter les accidents pour s’imposer, il faut surtout rester dans le draft pour avoir une chance de gagner, chose que n’a pas fait Dale Earnhardt Jr. en fin de course.

Des explications qui ne convainquent pas…

“Nous avons déjà une victoire et j’ai été trop impliqué dans des accidents en fin de course”, ajoute ainsi le pilote de la Chevrolet n°88. “Je ne voulais pas être de la partie.”

À plusieurs reprises durant la dixième épreuve de la saison 2014 des NASCAR Sprint Cup Series le peloton s’est retrouvé à trois files distinctes, mais Earnhardt estimait que la meilleure trajectoire possible était l’intérieur.

“La ligne extérieure ne marchait pas si bien que cela”, ajoute Earnhardt. “Lorsque nous avons abandonné la tête de la course en rentrant dans les stands, je savais que nous ne serions pas capable de la retrouver. Personne n’a été capable de revenir de l’arrière aujourd’hui. Il fallait être devant. Vous ne pouvez pas remonter s’il y a trois files, vous allez simplement au crash. Alors je me suis assis et j’ai regardé les différents accidents en essayant de ne pas être impliqué.”

Les explications de Dale Earnhardt Jr. n’ont pas convaincu grand monde à commencer par les supporters, y compris les siens, qui s’estiment lésés par le comportement de Dale Earnhardt Jr. en fin de course.

L’une des rares personnes à abonder dans le sens de n’est autre que Greg Biffle qui s’est lui aussi montré à l’avant du peloton durant la course de Talladega. Il estime qu’Earnhardt n’aurait certainement pas perdu la tête de l’épreuve s’il ne s’était pas arrêté.

… tout comme les excuses

“Je sais que beaucoup de gens sont déçus”, et je suis déçu qu’ils le soient”, a expliqué Earnhardt ce lundi sur Dirty Mo Radio. “J’ai le sentiment que j’aurais pu faire plus d’effort, pour les gens qui sont venus ici et qui ont regardé la course, mais aussi pour mon équipe. J’ai le sentiment d’avoir abandonné des gens. Je déteste cela. J’ai appris beaucoup de choses aujourd’hui en espérant que cela ne se reproduise pas.”

Par le passé Dale Earnhardt Jr. a régulièrement lâché des courses dans sa tête quand il savait qu’il n’avait rien à gagner et qu’il ne pouvait plus rien jouer au championnat, sans que cela ne lui porte réellement préjudice, mais aujourd’hui la fracture avec ses supporters semble bien plus importante que par le passé, peut-être parce que ceux-ci se rendent compte que 2014 représente probablement l’un des toutes dernières chances de voir leur pilote sacré champion en Sprint Cup.

Cependant, les fans peuvent rapidement oublier cela, pardonner même, mais pour cela il faudra montrer une autre attitude à savoir celle d’un gagnant et non de celui qui renonce à la première difficulté, car c’est l’image qu’a donné Dale Earnhardt Jr. dimanche dernier, perdant ainsi la confiance d’une partie de ses supporters. Pour la retrouver il lui faudra donc changer de mentalité et gagner, pourquoi pas à Daytona en juillet prochain ou alors à Talladega à la fin du mois d’octobre pendant les playoffs s’il est toujours dans la lutte pour le titre…

libero id ante. Curabitur ipsum adipiscing id, consectetur risus in luctus dolor