Kyle Busch sur les lieux de son pire cauchemar

Cette semaine la NASCAR Sprint Cup Series se rend sur le Kansas Speedway, un ovale d’un mile et demi sur lequel Kyle Busch n’a jamais réussi. C’est sur cette piste en octobre dernier que le pilote de la Joe Gibbs Racing y a laissé ses derniers espoirs de titre en étant impliqué dans trois des quinze neutralisations que la course a comptées.

“Tout ce que je sais est que nous sommes au Kansas, pas vrai ?” interroge Kyle Busch sur un ton des plus sarcastiques. “C’est seulement le Kansas. C’est tout ce que nous faisons ici, nous nous crashons.”

À l’amorce de la onzième semaine de championnat, Kyle Busch est lucide sur ce qu’il a connu au Kansas dans le passé. Trente-quatrième en octobre dernier sur cette même piste, il était passé de la deuxième à la cinquième place du classement général, laissant le duo Matt Kenseth/Jimmie Johnson s’échapper.




Sur cet ovale Kyle Busch a une place moyenne à l’arrivée de 23,3, sa plus mauvaise place moyenne à l’arrivée de toutes les pistes de la Sprint Cup.

Les choses tourneront-elles en faveur de Busch samedi soir ? On ne peut pas en présager. Cependant, avec une victoire à son compteur Kyle Busch n’a pas la pression du résultat afin de se qualifier en playoffs. Peut-être que cela le libèrera et lui permettra de faire un bon résultat.

L’an dernier la Joe Gibbs Racing a démontré sa domination sur les ovales intermédiaires comme celui du Kansas où Matt Kenseth s’était imposé au printemps. Cette année l’écurie est plus en difficulté sur ces ovales intermédiaires. Les nouvelles règles aérodynamiques instaurées par la NASCAR ? Kyle Busch ne croît pas que cela en soit la cause.

“Je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec les nouvelles règles. Je crois qu’il faut faire avec les nouvelles règles. Cela offre plus de possibilités aux équipes d’expérimenter des choses.”

Malgré ses déboires sur cette piste, Kyle Busch se doit d’apprendre et de collecter un maximum de données, puisque le Kansas Speedway fait partie des dix ovales qui composeront le Chase en fin de saison.

“C’est important d’apprendre quelque chose ce week-end depuis que le Kansas est dans le Chase. J’espère que nous pourrons avoir un résultat décent et apprendre ce que nous avons de faire à l’automne où un bon résultat sera encore plus important.”

id Nullam ante. Lorem ipsum sit ipsum