Dale Earnhardt Jr. bientôt lâché par National Guard ?

National Guard sponsorise Dale Earnhardt Jr. en NASCAR Sprint Cup Series depuis son arrivée à la Hendrick Motorsports en 2008. Cette année, le contrat s’élève à 32 millions de dollars, mais n’est pas jugé rentable à tel point que National Guard pourrait choisir de se retirer à l’issue de cette saison. La réponse sera donnée dans un mois.

Quand un sponsor s’engage en NASCAR Sprint Cup Series, qui plus est avec le pilote le plus populaire depuis plus d’une décennie – Dale Earnhardt Jr. -, c’est pour avoir un retour sur investissement. Quand on parle de National Guard l’investissement est de 32 millions de dollars pour la saison 2014, soit 27 % du budget dédié au marketing ainsi qu’à la publicité (120 millions de dollars – ndlr).

Si National Guard est engagé en IndyCar, avec Graham Rahal, à hauteur de 10 millions de dollars, c’est bien en NASCAR que le bas blesse à tel point que le sponsoring de Dale Earnhardt Jr. pour vingt courses la saison prochaine est remis en cause.




“Comment pouvez-vous justifier que personne n’ait été recruté par le biais de la NASCAR ?” s’interroge la sénatrice Claire McCaskill. “Les faits parlent d’eux-même. La donnée est claire. Vous ne recrutez personne par le biais de la NASCAR.”

Une seule victoire pour Dale Earnhardt Jr. depuis 2008

Pour que National Guard revienne en tant que sponsor de Dale Earnhardt Jr. en 2015, il faut que le congrès américain obtienne plus de la moitié des voix pour. En 2012 le vote avait été de 216 voix pour et 202 contre, en revanche en 2013 289 pour et 134 contre.

Sauf en cas de refus du congrès, la décision finale reviendra au major général Judd H. Lyons, en poste depuis janvier, qui a récemment déclaré être à la recherche de l’efficacité du partenariat avec Dale Earnhardt Jr..

Selon les estimations, un tel partenariat avec le pilote le plus populaire de la NASCAR devrait permettre de recruter 35 000 lycéens par an, or en 2013 ils ont été moins de 8 000 à postuler. Pour la sénatrice McCaskill le cœur de cible n’est pas le bon puisque seulement dix pour cent des personnes regardant la NASCAR ont entre 18 et 24 ans, alors que l’âge moyen d’un téléspectateur de l’IndyCar se situe entre 35 et 54 ans.

Depuis qu’il a rejoint la Hendrick Motorsports et qu’il est sponsorisé par National Guard, Dale Earnhardt Jr. n’a remporté qu’une seule course, les Daytona 500 2014. Ses deux autres victoires, acquises au Michigan, l’ont été avec AMP Energy en 2008 et Diet Mountain Dew en 2012.

elit. lectus massa consectetur Praesent ut id luctus ut non mattis