Hunter-Reay offre la pole position à Sebastian Saavedra !

Alors en tête de la feuille des temps à 2 minutes de la fin, Ryan Hunter-Reay perd l’arrière de sa monoplace à la sortie du virage 14 provoquant ainsi le drapeau rouge et la fin de la qualification. Son meilleur temps sera ensuite annulé offrant ainsi la pole position à Sebastian Saavedra.

Segment 1 :

Round 1: Pagenaud, Power, Hinchcliffe, Castroneves, Saavedra et Hunter-Reay terminent dans les 6 premiers et progressent vers le Segment 2. Un seul incident à noter dans cette séance de 10 min, la sortie de piste de Sebastian Saavedra qui part en tête à queue sur la gazon détrempé. Le premier round s’est déroulé sur le sec malgré les nuages encore menaçants. Les 12 pilotes partaient avec les pneumatiques ‘noir’ (les plus durs) avant de repasser par la voie des stands pour chausser les Firestone ‘rouge’ (les plus tendres) à mi-séance.

Round 2: Montoya, Bourdais, Dixon, Kanaan, Hawksworth et Rahal (qualifié suite à la pénalité d’ Aleshin) rentrent dans le Top6 de cette session et montent vers le Segment 2. A noter la disqualification de Mikhail Aleshin dans ce round 2 qui le placera finalement à la 25e et dernière place sur la grille de départ pour la course de demain.

Segment 2 :

La pluie fait son apparition et les pilotes ne disposent que de 10 min pour finir dans le Top6 de ce deuxième segment afin de participer au Firestone Fast Six quelques minutes plus tard. Chaque team équipe son pilote avec les ‘Wet tire’, les gommes utilisées pour la pluie. Hawksworth, Power, Dixon, Hunter-Reay, Saavedra et Pagenaud ont réussi à piloter mieux que leurs six autres camarades et accèdent donc à la dernière partie de la qualification.

Segment 3 :

6 pilotes et 6 écuries différentes. Ce FFS allait être le premier de la jeune carrière de Saavedra, 23 ans. Le Colombien n’ayant jamais réussi à intégrer le troisième segment auparavant. C’était aussi la quatrième fois de la saison en autant de sortie que Ryan Hunter-Reay rentrait dans ce dernier segment, preuve de l’efficacité du champion 2012 en qualification.

Retardé d’un quart d’heure, le drapeau vert fut finalement agité pour 10 min sur piste humide. A 2 minutes de la fin de séance, RHR prenait la pole position provisoire mais allait s’encastrer dans le muret extérieur à la sortie du virage 14 qui conduit vers la ligne droite de départ/arrivée. Drapeau rouge.

Malheureusement pour Hunter-Reay, le règlement IndyCar stipule qu’un pilote doit être pénalisé de ses deux meilleurs tours quand il provoque un drapeau rouge le jour des qualifications. C’est donc Sebastian Saavedra, 2e meilleur temps, qui récupéra la pole position, la toute première de sa carrière.

Jack Hawksworth partira de la deuxième place sur la grille de départ devant Ryan Hunter-Reay (replacé 3e) et Simon Pagenaud (qui repart avec le record officiel de la piste en 1.09.6716, effectué dans le Segment 1). Will Power et Scott Dixon compléteront la troisième ligne. Saavedra et Hawksworth font la meilleur qualif’ de leur carrière alors que Hunter-Reay réalise sa plus mauvaise qualification de l’année (3e), démontrant ainsi sa rapidité en séance chronométrée.

Les moteurs Américains de chez Chevrolet prennent la pole par l’intermédiaire du Colombien Saavedra et placent 7 voitures dans le Top10. Avantage Chevy pour la course qui aura lieu demain, Samedi, à 21h50 heure Française.

Sebastian Saavedra en conférence de presse : ” Très fier de tout le monde chez KVSH. Tous les mécanos ont travaillé dur depuis le début de l’année. C’est une sensation géniale. J’ai essayé différentes configurations et différents réglages ce matin en FP3 sur le mouillé et ça a payé cet après-midi. On ne mérite pas cette pole à 100% puisque si Ryan (Hunter-Reay) n’avait pas fait cette erreur c’est lui qui serait en pole, mais je suis quand même très content ; c’est un bon travail d’équipe. Nous devrons être concentré pour le départ arrêté demain ; la ligne droite est très longue donc nous devons absolument faire un excellent départ. Enfin, j’espère que cette pole position me donnera plus de confiance pour les courses à venir”.

sit consequat. ante. ut id leo Curabitur libero. Aenean felis commodo