Pole et record pour Kevin Harvick au Kansas

La Stewart-Haas Racing a montré sa force lors de la séance qualificative des NASCAR Sprint Cup Series sur le Kansas Speedway en plaçant ses quatre représentants parmi les neuf premiers. Kevin Harvick a donc décroché la pole position, mais aussi le record de la piste à l’occasion du deuxième des trois segments.

Qui pouvait battre la Stewart-Haas Racing aujourd’hui sur le Kansas Speedway lors des qualifications des NASCAR Sprint Cup Series ? Le Team Penske a essayé, puisque Joey Logano et Brad Keselowski occupaient les deux premières places à une minute de la fin de l’ultime segment, mais c’était sans compter sur Kevin Harvick qui signe la pole position avec un tour en 27,799 secondes.

Il s’agit de la seconde pole position de Kevin Harvick cette saison après celle décrochée à Darlington le mois dernier. Depuis ses débuts en Sprint Cup ce n’est que la seconde fois que Kevin Harvick décroche au moins deux poles lors d’une même saison, la première fois c’était en 2005.




Joey Logano partira de la première ligne, alors que Brad Keselowski et Carl Edwards seront sur la deuxième. Kyle Larson, Kurt Busch, Ryan Newman, Tony Stewart, Danica Patrick, Greg Biffle, Jamie McMurray et Aric Almirola complètent le top-12 de cette qualification.

Lors de la première partie des qualifications pas moins de vingt-cinq pilotes ont battu le record de la piste, mais c’est Kurt Busch qui s’est montré le plus avec un tour bouclé en 27,891 secondes.

Alors que Busch se voyait bien posséder le record de la piste, il s’en est fait déposséder quelques minutes plus tard par son coéquipier Kevin Harvick à l’occasion du deuxième des trois Q que comptait la qualification. Harvick a tourné en 27,741 secondes à plus de 194 mph de moyenne, 194,252 pour être précis.

Dave Blaney est le seul pilote à ne pas avoir passé le cap des qualifications, il ne pourra donc pas courir contre son fils Ryan samedi soir pour la première fois de sa carrière en Sprint Cup. (L’an dernier ils s’étaient affrontés en Truck sur l’Eldora Speeway, ils étaient alors coéquipiers au sein de la Brad Keselowski Racing – ndlr).

luctus fringilla Donec non sed justo sem, pulvinar leo Lorem risus ut