Premiers tours de piste d’Alex Tagliani sur l’ovale d’Indianapolis

Dimanche, Alex Tagliani a renoué avec l’ovale d’Indianapolis après une année d’absence, et surtout, il s’est fait la main sur une monoplace IndyCar pour la première fois de la saison 2014 lors de la première des six journées d’essais libres en préparation de la 98e édition de l’Indy 500 qui sera disputé le 25 mai prochain.

Au volant de la Dallara/Honda/Firestone SFHR/RW numéro 68 de l’équipe Sarah Fisher Hartman Racing, le pilote de Lachenaie a effectué trois sorties au cours de la journée, bouclant 25 passages autour de l’ovale de vitesse de 2,5 miles. Il a réalisé son meilleur passage en 40,9917 secondes pour une vitesse moyenne de 219,557 mph, ce qui lui vaut le dix-septième rang. Son coéquipier Josef Newgarden n’a complété que cinq tours de piste et occupe le vingt-deuxième rang.

“Je suis très satisfait de ce que nous avons accompli aujourd’hui. Le but premier était de retrouver mes repères au volant d’une monoplace IndyCar, d’éliminer la rouille d’un pilote qui n’était pas monté dans l’habitacle d’une monoplace depuis un bout de temps et c’est ce qu’on a fait”, a déclaré Tagliani.




“Après nos premiers tours pour vérifier le comportement de la voiture, nous sommes retournés au garage pour apporter des corrections. À la suite d’une nouvelle évaluation en piste, l’équipe a posé de nouveaux pneus pour notre troisième sortie, et c’est là que nous avons amélioré notre chrono. Ce temps n’est pas la fin du monde, mais nous en sommes à la première journée d’essais. En fin de session alors que les conditions de piste s’amélioraient, nous aurions pu y retourner, mais on n’avait rien à prouver.”

” Tout ce qui était sur notre liste a été accompli. Demain, notre stratégie va différer. Il y a certes plusieurs points à améliorer, mais nous sommes sur la bonne voie. J’ai super confiance en mon équipe”, conclut le Québécois.

À voir :

– Première journée : les temps

eleifend ipsum Aenean mi, vulputate, dictum