Ryan Hunter-Reay dépasse les 225 mph

Pour la première fois depuis le début des essais un pilote a dépassé la barre des 225 mph sur un tour à Indianapolis. Ryan Hunter-Reay a réalisé cette performance et a terminé la deuxième journée de préparation de l’Indy 500 en tête. Discrets dimanche, les moteurs Honda occupent ce lundi le haut de l’affiche avec sept monoplaces propulsées par des blocs japonais aux dix premières places.

Alors que Marco Andretti a dominé la majeure partie de la deuxième journée d’essais sur l’Indianapolis Motor Speedway en préparation de l’Indy 500, c’est finalement Ryan Hunter-Reay qui a signé le meilleur chrono devant son coéquipier de la Andretti Autosport à l’amorce des trente dernières minutes d’essais.

Le champion 2012 de la série est le seul à être passé sous la barre des 40 secondes sur un tour, puisqu’il a réalisé son meilleur chrono en 39,9955 secondes à la vitesse moyenne de 225,025 mph devançant ainsi son coéquipier Marco Andretti de 0,1764 seconde.




Déjà troisième dimanche, le Brésilien Helio Castroneves a réédité sa performance et est le meilleur représentant du contingent Chevrolet. Justin Wilson et Juan Pablo Montoya complètent le top-5. Les rookies Carlos Munoz et Mikhail Aleshin se sont mis en évidence avec les six et septièmes chronos alors que Scott Dixon, Kurt Busch et EJ Viso ferment le top-10.

Le Vénézuélien Viso continue de remplacer James Hinchcliffe dans la Dallara à moteur Honda, puisque le Canadien souffre toujours de la commotion cérébrale contractée samedi lors du Grand Prix of Indianapolis, la quatrième épreuve de la saison 2014 d’IndyCar Series.

Pas moins de trente pilotes ont été vues en piste et contrairement à la première journée le roulage fut beaucoup plus important et non perturbé par la météo. Ainsi, Hunter-Reay, Montoya, Dixon, Tony Kanaan et Josef Newgarden ont passé la barre des cent tours couverts, la palme du pilote le plus assidu revenant au Brésilien. Le vainqueur de l’édition 2013 des 500 miles d’Indianapolis a couvert la batelle de 131 tours, six de plus que son coéquipier Néo-zélandais.

Du côté des Français, Simon Pagenaud est le meilleur représentant en quatorzième position, alors que Sébastien Bourdais fait un discret vingt-sixième. Ils ont couvert respectivement 96 et 87 tours, le plus rapide en 40,5658 secondes à 221,862 mph pour le Poitevin et 40,8876 secondes à 220,116 mph pour le natif du Mans.

Le vainqueur de l’édition 1995 des 500 miles s’est également fait très discret, puisque Jacques Villeneuve a bouclé soixante-dix tours, le plus rapide en 40,7053 secondes ce qui le place en vingt-et-unième position.

Six heures d’essais sont également prévues pour la journée de mardi. Une première occasion de voir Sebastian Saavedra, James Davison et Buddy Lazier enfin en piste ? En effet, ce sont les trois seuls pilotes à ne pas avoir bouclé le moindre tours lors des deux premières séances d’essais.

Saavedra a été impliqué dans un accident au départ du Grand Prix of Indianapolis et sa monoplace fut sévèrement endommagée, alors que Davison et Lazier sont sur un programme réduit au niveau des moteurs et ne peuvent donc pas se permettre de trop rouler. Que ce soit pour Saavedra, Davison ou Lazier, la situation est problématique tant l’expérience est importante pour cette course. De plus à Indianapolis plus encore qu’ailleurs, la confiance en sa monoplace ainsi qu’en soi et ses facultés vient petit à petit à force de rouler.

À voir :

– Deuxième journée : les temps

risus. vel, ut eget neque. ipsum sed accumsan Donec justo risus libero