Des règles que vous ne verrez qu’à la All-Star Race

La NASCAR Sprint All-Star Race est une épreuve particulière de part son format, mais aussi ses règles. Petit tour d’horizon de ce qu’il faudra retenir samedi soir pour la course hors championnat aux cinq segments qui verra le vainqueur empocher un chèque d’un million de dollars.

Le Sprint Showdown, l’épreuve qualificative pour ceux qui ne sont pas encore sélectionnés pour cette course se court sur 40 tours divisés en deux segments de vingt tours. Les cinq tours sous drapeau jaune entre les deux segments ne comptent pas. Les équipes peuvent ravitailler entre les deux segments, mais perdent le bénéfice de la position qu’elles avaient en piste.

En ce qui concerne les qualifications qui se tiennent sur trois tours lancés avec un arrêt aux stands obligatoire pour changer quatre pneumatiques. Tant en entrée qu’en sortie de voie des stands la vitesse n’est pas limitée. C’est le temps cumulé des trois tours qui permettra d’établir l’ordre de la grille de départ, du plus rapide au plus lent.




La NASCAR Sprint All-Star Race se décompose en cinq segments, quatre de vingt tours, le dernier de dix. Les cinq tours de neutralisation entre chaque segment ne comptent pas.

À l’issue des trois premiers segments les pilotes ne sont pas contraints de repasser par les stands, s’ils le font c’est au détriment de leur position sur la piste. Après le quatrième segment les pilotes sont classés suivant leur position moyenne à l’arrivée des quatre segments, en cas d’égalité entre plusieurs pilotes c’est la position finale dans le quatrième segment qui départagera. Tous doivent repasser par les stands et faire un arrêt à quatre pneumatiques. L’ordre de sortie des stands sera celui du restart pour le dernier segment.

Pour le dernier segment seuls les tours sous drapeau vert comptent.

Si le drapeau jaune sort avant le drapeau blanc signalant le dernier tour de la course, il y aura autant de green-white-checkered que nécessaires. Ils seront limités à trois pour le second segment du Sprint Showdown.

Le free pass sera utilisé à chaque agitation du drapeau jaune, y compris entre les segments.

Les mécaniciens peuvent travailler sur les voitures pendant un drapeau rouge.

Les deux pilotes qualifiés par le Sprint Showdown ainsi que celui choisi par le public pourront utiliser leur voiture de réserve s’ils se crashent après la ligne d’arrivée et même pendant la course pour le pilote repêché par le public. Les équipes pourront choisir d’utiliser la voiture de réserve, si la NASCAR approuve ce choix.

Les équipes déjà qualifiées pour la All-Star à ce jour, ne pourront travailleur sur les voitures entre les qualifications et la course. Seul le remplissage du réservoir à carburant sera autorisé. Les pneumatiques utilisés pour les qualifications serviront pour le départ de la course.

amet, elementum quis, et, tempus non suscipit ut