Intouchable Kyle Busch à Charlotte

Parmi les nombreux jardins dont dispose Kyle Busch en NASCAR, le Charlotte Motor Speedway est surement le plus prolifique de tous. Ce vendredi soir, le pilote/propriétaire s’est de nouveau illustré remportant sa trente-huitième victoire en carrière en Truck, sa sixième à Charlotte, signant au passage son vingt-neuvième rating parfait de 150,0 sur l’ensemble des trois séries nationales.

Kyle Busch a mené 130 des 134 tours qu’a compté la quatrième épreuve de la saison 2014 des NASCAR Camping World Truck Series, les North Caroline Education 200. Intouchable avez-vous dit ? C’est en tout cas le terme qu’il convient d’employer pour qualifier la performance de Kyle Busch, qui n’a laissé que de très maigres miettes à ses adversaires pour décrocher sa troisième victoire cette saison dans la discipline, sa quatrième en autant de départ, puisqu’il avait remporté la finale 2013 à Homestead-Miami.

“C’était une course très sympa pour nous”, se satisfaisait Kyle Busch peu après l’arrivée. “Nous avions certainement le truck dominateur. Nous étions simplement très fort, surtout sur les longs runs. Je les battais un petit peu çà et là, mais dans le trafic il semble que je perdais moins de temps que les autres.”




Deuxième, Matt Crafton offre à Toyota son second doublé en autant de course, puisque le duo s’était classé dans le même ordre la semaine dernière au Kansas. Brad Keselowski prend la troisième place devant John Wes Townley qui signe son meilleur résultat en carrière. Malgré un arrêt lors de la dernière neutralisation pour prendre quatre pneumatiques, Timothy Peters est remonté en cinquième position.

“Je pense que Kyle est probablement dans une classe à part, la sienne”, confiait un Brad Keselowski dépité après l’épreuve. “Cela aurait été une super course, si Kyle n’avait pas été là.”

Busch a mené 100 des 104 premières boucles, Joe Nemechek a mené les quatre tours manquants lors qu’il n’est pas rentré dans les stands pour mener lors de la cinquième neutralisation causée par Townley qui a percuté Ryan Blaney dans la ligne droite avant.

John Wes Townley est également à l’origine de la septième neutralisation lorsqu’il a percuté le truck de Brian Ickler.

Toyota est invaincu en Truck sur les six dernières épreuves, la série a commencé à Phoenix en 2013 avec la victoire d’Erik Jones, ce qui permet au constructeur japonais d’égaler sa meilleure série.

Au classement général Matt Crafton creuse l’écart sur Timothy Peters, puisque les deux premiers sont désormais séparés de onze points.

ipsum suscipit in fringilla amet, ipsum id, dapibus mattis ultricies dolor elit.