TUSCC : Le Pickett Racing ferme ses portes

Triste nouvelle pour l’endurance américaine avec la cessation d’activité du Pickett Racing, champion ALMS en catégorie LMP1 en 2012 et 2013, et qui avait effectué le début de saison du Tudor United Sports Car Championship cette année sur une Oreca-Nissan avant de jeter l’éponge.

Après ses deux titres acquis en LMP1 avec une HPD-ARX 03a, le Pickett Racing avait rejoint l’aventure du Tudor United Sportscar Championship, le nouveau championnat unique d’endurance nord américain, avec une Oreca-Nissan P2. Mais le manque de compétitivité de la voiture, et des voitures de spécification P2 en général, avait conduit les hommes de Greg Pickett à stopper leur programme sportif après les deux premières manches de la saison, les 24 Heures de Daytona et les 12 Heures de Sebring. La structure basée à Indianapolis arrête aujourd’hui tout programme sportif, après huit ans de compétition.

Fondée en 2007 par l’ancien pilote Greg Pickett, l’écurie s’est lancée la même année en ALMS avec une Lola-AER, remplacée par un Porsche RS Spyder en 2009. Alors que Klaus Graf rejoignait l’équipe, pour en devenir l’un des piliers pour les années à venir, le Pickett Racing remportait la victoire en catégorie LMP2 aux 12 Heures de Sebring, avant deux autres succès au général à Lime Rock et Mosport. Après avoir aligné une Lola-Aston Martin, le Pickett Racing faisait le choix de la HPD-ARX-03a qui décrochait deux titres en LMP1 en ALMS en 2012 et 2013 avec Klaus Graf et son compatriote Lucas Luhr. Les deux Allemands, qui étaient encore de la partie pour les deux premières manches du TUSCC cette saison, se retrouvent ainsi sans volant.

dapibus elit. pulvinar non facilisis risus Phasellus commodo suscipit