Josef Newgarden termine la journée du lundi en tête

La dernière longue séance d’essais de l’Indy 500 a été dominée par Josef Newgarden au volant de sa monoplace n°67 de la Sarah Fisher Hartman Racing. Ayant connu une alerte avec une fuite sur la monoplace de Marco Andretti, le constructeur japonais a choisi de ne pas rouler pendant la dernière heure d’essais.

Vendredi il y aura bien le Carb Day d’une durée d’une heure, mais cette séance constituera le dernier galop d’essais avant la course, une sorte de répétition générale avant l’Indy 500 98ème édition du nom. Aujourd’hui était donc la dernière grande journée d’essais afin de se préparer pleinement pour la course et les équipes l’ont compris, puisque l’ensemble des pilotes a roulé pour un total de 2329 tours couverts, Townsend Bell étant le plus assidu avec 148 boucles effectuées, ce qui représente pratiquement les trois quarts de la course de dimanche.

Le plus rapide de cette séance n’est autre que Josef Newgarden, avec un meilleur tour bouclé en 39,6292 secondes à une vitesse moyenne de 227,105 mph. Le pilote Honda de la Sarah Fisher Hartamn Racing a devancé Juan Pablo Montoya d’un peu plus d’un dixième de seconde. Scott Dixon, le rookie Mikahil Aleshin et Tony Kanaan complètent le top-5, alors que JR Hildebrand, Will Power, Sage Karam, Charlie Kmball et Justin Wilson sont dans le top-10.




“Il y avait beaucoup de vent aujourd’hui, nous n’étions pas vraiment satisfait de l’équilibre général de la monoplace après une heure d’essais”, commentais ainsi Newgarden en conférence de presse. “Il fallait beaucoup travailler aujourd’hui, car vendredi le Carb Day ne durera qu’une heure. Cela ne permettra qu’à se mettre mentalement dans la course.”

Beaucoup rouler, tel était l’objectif de tous les pilotes, mais chez Honda on a dû écourter la journée d’essais suite à une fuite constatée sur la monoplace de Marco Andretti. Le constructeur nippon a choisi le risque zéro lors de cette journée et a préféré rappeler tous ses blocs pour des vérifications approfondies.

Les pilotes se sont également entraînés aux arrêts aux stands et à bien matérialiser l’emplacement qui est le leur. “La voie des stands est très longue, il faut donc faire très attention à bien repérer son emplacement”, commente ainsi l’homme le plus rapide du jour.

Bien que Newgarden ait terminé la journée en tête, il semble que les V6 Chevrolet soient les plus rapides en performance pur, cependant, les blocs Honda se distinguent par leur plus grande sobriété. “Vous vous arrêterez plus fréquemment que nous”, a ainsi lancé Newgarden à Juan Pablo Montoya, en conférence de presse.

Le Colombien du Team Penske a lui aussi beaucoup travaillé sur les longs runs en vue de la course, même s’il estime qu’il reste beaucoup de travail à faire et cela est, selon lui, valable pour toutes les équipes.

“Nous n’avons pas travaillé sur l’équilibre de la monoplace”, concède la recrue du Team Penske. “Je ne pense pas que qui que ce soi soit satisfait de l’équilibre de sa monoplace.”

La journée a été marquée par l’accident de Kurt Busch. Le pilote Andretti Autosport est sorti seul de sa monoplace et a été évalué au centre médical du circuit. L’examen n’a rien révélé d’anormal, le natif de Las Vegas a donc reçu le feu vert pour reprendre le volant de sa monoplace ce vendredi. Kyle Moyer, le manager général de l’équipe estime à 50 % les chances de pouvoir réparer la monoplace n°26.

“Je commençais à me sentir bien dans la monoplace et j’ai baissé ma garde”, commentais Kurt Busch après l’accident. “Il nous reste le Carb Day pour vérifier le comportement de la monoplace.”

Au moment de l’incident, Busch était dans le milieu d’un peloton et travaillait sa gestion de la course en effectuant un long relais, mais il a perdu le contrôle de sa monoplace dans le très piégeur virage n°2 qui a été la cause de moins d’accidents cette année que les années précédentes.

“Il était survireur. Il a essayé de sur-corriger comme on le fait en NASCAR, mais cela n’est pas passé”, a commenté Josef Newgarden, qui était quelques mètres derrière le champion 2004 de la Sprint Cup au moment de l’incident.

Après plus d’une semaine d’essais, les pilotes vont désormais se consacrer aux différentes activités médiatiques, aux séances d’autographes, mais aussi à la parade qui se déroulera dans les rues d’Indianapolis.

À voir :

– Sixième journée : les temps

nec commodo diam tristique id, ipsum suscipit at consequat. leo