Kurt Busch fait des émules

En s’engageant pour la 98ème édition de l’Indy 500, Kurt Busch va participer à la fois à la mythique course de monoplace américaine, mais aussi aux Coca-Cola 600 en NASCAR Sprint Cup quelques heures plus tard, une prouesse que peu avant lui ont fait dans la même journée.

Cependant, avec les performances affichées par le champion 2004 de la Sprint Cup au volant d’une monoplace d’IndyCar, plusieurs pilotes se montrent intéressé par un tel défi à l’avenir. Si les noms de Tony Stewart et Danica Patrick sont régulièrement évoqués, ceux de Jeff Gordon, Kevin Harvick, Jimmie Johnson et Parker Kligerman sont plus rares, pourtant ils ont tous porté avec intérêt un regard sur la performance de Kurt Busch.

La performance de Kurt Busch sur l’Indianapolis Motor Speedway à l’occasion de la 98ème édition des 500 miles plus d’un adversaire à commencer par ceux avec qui il s’affronte tous les week-ends en NASCAR.




Il y a quelques jours Kurt Busch confiait avoir parlé à Jeff Gordon et Jimmie Johnson, les deux multiples champions de la Sprint Cup s’étaient montrés très intéressés par le défi relevé par Kurt Busch.

Kevin Harvick a aussi pris la température du côté de son coéquipier de la Stewart-Haas Racing, dans quelques jours Harvick sera le seul pilote de l’écurie à ne jamais avoir pris le départ des 500 miles d’Indianapolis.

Pour pallier les absences de Kurt Busch, l’équipe codirigée par Tony Stewart a fait appel à Parker Kligerman, ce dernier n’a pas caché son intérêt pour cette épreuve de monoplace reconnue partout dans le Monde.

“Je vais parler avec plusieurs personnes”, confiait ainsi Kligerman vendredi dernier dans les coursives du Charlotte Motor Speedway. “Nous verrons bien. J’ai l’impression que cette possibilité est la bonne. Je suis très enthousiaste à l’idée de le faire.”

À l’image de Kurt Busch, Parker Kligerman parviendra-t-il à convaincre une équipe et un sponsor pour tenter cette expérience ? Des pilotes comme Jeff Gordon, Jimmie Johnson et Kevin Harvick iront-ils eux aussi au bout de leur démarche ? Il est en tout cas trop tôt pour le dire, mais une chose est certaine, en faisant ce doublé, Kurt Busch a relancé l’intérêt de l’IndyCar, tout du moins de l’Indy 500, auprès des pilotes NASCAR et non des moindres. Affaire à suivre.

dictum leo. at elit. Sed elit. dolor non