Matt Kenseth toujours sans victoire cette année

Alors que la première moitié de la saison régulière de NASCAR Sprint Cup se termine cette semaine avec l’épreuve disputée sur le Dover International Speedway, plusieurs pilotes vainqueur l’an dernier ne se sont toujours pas imposé cette année, dont un certain Matt Kenseth vainqueur à sept reprises en 2013. Petit tour d’horizon de ceux qui attendent leur première visite de l’année sur la Victory Lane.

Matt Kenseth est le pilote le plus victorieux de la saison 2013 sans victoire à ce jour. Le vice-champion 2013 est passé tout proche de la victoire le week-end dernier à Charlotte à l’occasion des Coca-Cola 600, à neuf tours exactement, mais c’était sans compter sur Jimmie Johnson. Cette saison la Joe Gibbs Racing en général et Matt Kenseth en particulier, sont moins dominateurs sur les ovales d’un mile et demi où Matt Kenseth avait acquis cinq de ses succès l’an dernier.

Deuxième pilote de la liste à connaître un début de saison sans victoire Kasey Kahne. Pour le pilote de la Hendrick Motorsports le malaise est plus profond, puisqu’il ne compte qu’un seul top-5 après douze courses, mais surtout un mal chronique que l’équipe ne parvient pas à résoudre, à savoir le manque de vitesse par rapport à ses adversaires, mais aussi ses coéquipiers.




Dans sa dernière année de contrat avec la Roush Fenway Racing, Greg Biffle n’a toujours pas trouvé le chemin de la victoire. À l’instar de Kasey Kahne, il n’a jamais été en mesure de jouer la gagne lors des douze premières épreuves de la saison et le manque de vitesse se fait également sentir sur le Ford Fusion n°16.

Vainqueur sur le New Hampshire Motor Speedway, alors qu’il n’était engagé qu’à temps partiel Brian Vickers compte deux top-5 et cinq top-10 en ce début de saison pour une huitième place au classement général, mais la victoire se fait toujours attendre pour celui qui a été promu à temps plein au sein de la Michael Waltrip Racing.

Vainqueur à Talladega en mai 2013 David Ragan n’a pu rééditer pareille performance cette année, sa dernière réelle chance sera à Daytona au début du mois de juillet. Il devra aussi intégrer le top-30, puisqu’il ne pointe qu’en trente-quatrième position après douze courses.

Martin Truex Jr. a remporté l’épreuve de Sonoma en 2013, mais depuis son arrivée à la Furniture Row Racing il ne décolle pas du fond du peloton avec une 26ème place au classement général et un seul top-10 à son actif. Cela semble compliqué d’envisager le double champion Nationwide sur la Victory Lane dans les prochaines courses.

C’est à Talladega que Jamie McMurray s’est imposé en 2013. Vainqueur de la NASCAR Sprint All-Star Race ce mois-ci le pilote de la Chip Ganassi Racing peut prétendre à une victoire, malgré un début de saison dans l’anonymat, un top-5, trois top-10 et une vingt-troisième place au classement général.

Dernier nom de la liste des vainqueurs en 2013 à ne pas avoir réédité l’exploit en 2014 Ryan Newman, nouvelle recrue de la Richard Childress Racing. Dixième du classement avec quatre top-10, il n’a jamais été en mesure de jouer la gagne cette année. Néanmoins, ses meilleures chances de victoires arrivent avec Les ovales de Pocono, d’Indianapolis et de Loudon, trois pistes plates sur lesquelles les voitures de la Richard Childress Racing sont plutôt à leur avantage.

Avec dix pilotes victorieux lors des douze premières courses, la possibilité d’avoir plus de seize vainqueurs au soir de la vingt-sixième et dernière course de la saison régulière existe vraiment. Quand on sait que des pilotes comme Clint Bowyer ou Marcos Ambrose ne se sont pas imposés l’an dernier, mais disposent des ressources nécessaires pour le faire la bataille pour la victoire d’ici Richmond en septembre promet d’être somptueuse.

felis commodo venenatis, Praesent vel, nec libero Donec