Les pilotes Honda pénalisés après l’Indy 500

Les officiels des Verizon IndyCar Series viennent d’annoncer plusieurs pénalités, mais aucune amende, pour Honda en tant que constructeur, mais également pour plusieurs pilotes et propriétaires Honda pour des changements de moteur inappropriés avant le départ de la 98ème édition de l’Indy 500.

Communiqué IndyCar : “L’INDYCAR a annoncé aujourd’hui que Honda était pénalisé d’un total de 50 points au classement de constructeur pour avoir enfreint la règle 16.5.1 (changement de moteur avant le kilométrage fixé).”

“Les moteurs ont été changés sur les monoplaces n°14 (Takuma Sato/A.J. Foyt Racing), n°15 (Graham Rahal/Rahal Letterman Lanigan Racing), n°19 (Justin Wilson/Dale Coyne Racing), n°27 (James Hinchcliffe/Andretti Autosport) et n°34 Carlos Munoz/Andretti Autosport), chacun écopant de dix points de pénalités.”




“Les moteurs ont également été changés pour la n°5 (Jacques Villeneuve/Schmidt Peterson Motorsports), la n°16 (Oriol Servia/Rahal Letterman Lanigan Racing), la n°41 (Martin Plowman/A.J. Foyt Racing) et la n°68 (Alex Tagliani/Sarah Fisher Hartman Racing) pour avoir enfreint la règle 16.5.1 du règlement.”

“Chaque pilote a reçu dix points de pénalité suivant le règlement établi par l’IndyCar. Les membres d’équipes peuvent contester la sanction en faisant appel.”

Pour cette 98ème édition des 500 miles d’Indianapolis pas moins de dix-neuf monoplaces étaient propulsées par un bloc V6 Honda, dont le vainqueur Ryan Hunter-Reay, le rookie de l’année Kurt Busch, mais aussi Josef Newgarden, Marco Andretti, Pippa Mann, Carlos Huerta, le Français Simon Pagenaud et son coéquipier le Russe Mikhail Aleshin.

fringilla neque. porta. dapibus nec velit, risus. Phasellus ipsum diam