Course n°1 : Will Power s’impose grâce à une bonne stratégie

Will Power a remporté ce Samedi après-midi la première des deux courses du ‘Double Header’ de Detroit. Parti de la seizième position sur la grille, l’équipe Penske a su lui concocter une stratégie efficace qui l’a propulsé en tête dans les 10 dernières boucles. Graham Rahal et Tony Kanaan montent sur le podium.

Au terme des 70 tours que comptait la première manche du week-end, c’est l’Australien Will Power, déjà vainqueur cette saison à St Pete., qui s’est imposé à nouveau sur un circuit urbain. Il se rapproche ainsi à trois petits points du vainqueur de l’Indy 500 au classement général.

La course a débuté avec un départ sans encombre. C’est au cinquième tour que les choses se sont compliquées avec la première neutralisation de la journée à mettre au crédit de Simon Pagenaud. Fin de course prématurée pour le Français qui a cassé sa suspension avant gauche dans le mur en tentant un dépassement par l’extérieur sur le vainqueur du jour.

Simon Pagenaud : “C’est un incident de course plutôt malheureux. J’essayais de passer Power par l’extérieur mais je savais que c’était un peu risqué. J’aurais dû y réfléchir à deux fois avant d’attaquer par la gauche.”

La deuxième neutralisation de la journée n’a pas tardé puisque Mike Conway allait dans le mur au tour 15. Le majorité du plateau IndyCar en a alors profité pour effectuer leur premier ravitaillement de la course. Dans les stands, la Bryan Herta Autosport se rendait compte que le disque de frein avant gauche de la monoplace de Jack Hawksworth avait tout simplement explosé. “C’est la première fois que je vois ça de toute ma vie.”, commenta le patron Bryan Herta.

Troisième neutralisation au tour 37 : Joseph Newgarden s’est mis dans le mur de la même manière que Conway un peu plutôt.

Restart au tour 45 : Sébastien Bourdais très lent sur cette relance retombe en 17ème et dernière position dans le tour. Au tour 47, Castroneves plonge dans les stands pour son dernière arrêt tout comme Scott Dixon, Carlos Munoz et Ryan Hunter-Reay. Will Power reprend la tête de la course pour la deuxième fois aujourd’hui. L’Australien triple vice-champion IndyCar Series effectua son arrêt au stand à 16 tours de l’arrivée.

Au tour 55, Mikhail Aleshin se faisait percuter par l’arrière par un certain James Hinchcliffe sur un dépassement un peu trop court du Canadien, ce qui provoqua la quatrième neutralisation de cette première course du week-end.

Restart à 11 tours du drapeau à damier : Ryan Briscoe relancait en tête mais Will power le dépassait 1 tour plus tard. Rahal et Kanaan profitaient de l’arrêt de Briscoe pour monter provisoirement sur le podium. Dans les neuf derniers tours de la course Graham Rahal a grignoté tour par tour sur la n°12 sans jamais avoir été en mesure de l’attaquer et c’est finalement Will Power qui remportait sa 23ème victoire en carrière. C’est la quatrième victoire du ‘Capitaine’ Roger Penske sur la piste de l’état du Michigan en tant que propriétaire.

Graham Rahal termine en deuxième place, son meilleur résultat et son premier top-10 de la saison. Tony Kanaan prend la troisième place et monte sur le podium pour la première fois cette année. Justin Wilson et Helio Castroneves complètent le top-5.

Le top-10 sera finalement complété par James Hinchcliffe, Carlos Munoz (meilleur rookie), Carlos Huertas, Charlie Kimball et Marco Andretti. Au classement général, Hunter-Reay et Pagenaud perdent gros alors que les coéquipiers de la Team Penske font une très bonne opération.

Will Power : “Rahal n’a jamais abandonné, cela a été très dur de lui résister dans les derniers tours. Je tiens à remercier Tim Cindric pour la bonne stratégie qui m’a été donné par la Team Penske. Quand les pneus montaient en température j’avais la meilleure des voitures.”

La deuxième course du week-end aura lieu demain Dimanche à 15 h 50 (soit 21 h 50 heure française).

neque. sit quis felis ut porta. ut leo. libero. nunc odio non