Qualification n°2 : Takuma Sato fait parler la poudre !

Dans cette deuxième séance de qualification un peu particulière, c’est Takuma Sato qui a signé la pole position de la course n°2 de Detroit en IndyCar series. Le Japonnais a bouclé son meilleur tour une seconde et 123 millièmes plus vite que le record établi la veille par Helio Castroneves.

La troisième journée du ‘Double Header’ de Detroit a débuté ce matin (heure Américaine) par la qualification n°2 qui était sensée établir la grille de départ de la deuxième course du week-end qui aura lieu ce soir à 21 h 50 heure Française.

Cette séance chronométrée était divisée en deux parties et donc totalement différente de l’original Firestone Fast Six. Les deux groupes de 11 pilotes disposaient de 12 minutes pour aller chasser la pole position et c’est le meilleur temps cumulé des deux groupes de qualification qui remportait le Verizon P1 Award. Les places sur la grille de départ ont ensuite été réparties par ordre d’équité entre les deux groupes. De plus, les officiels de la série ont décidé d’accorder un point de bonus au championnat pour chaque pilote ayant réalisé le meilleur temps de son groupe (Sato pour le groupe B et Hinchcliffe pour le groupe A).

Dans le groupe A James Hinchcliffe s’est emparé de la pole position provisoire avant de voir Takuma Sato lui ravir la première place dans les dernières secondes de la séance de qualification du groupe B. Le Japonnais réalise sa deuxième pole de la saison en six courses avec un chrono fantastique de une minute et 16,1371 secondes, qui reste à ce jour le tour le plus rapide du circuit urbain de Detroit.

Sur la deuxième ligne on retrouvera Helio Castroneves et Mike Conway alors que les Français s’élanceront respectivement septième (Pagenaud) et onzième (Bourdais).

Le seul incident du jour est à mettre à l’actif de Ryan Hunter-Reay ; comme hier, le leader du classement général a provoqué un drapeau rouge dès le début de la séance en allant taper le mur. Incapable de réparer la monoplace n°28 dans le temps imparti, la Andretti-Autosport verra son chef de file s’élancer en 21ème place. Le vainqueur de l’Indy 500 est en train de perdre toute la confiance qu’il avait accumulé depuis le début de la saison.

ut elit. risus. felis commodo fringilla diam Sed Praesent facilisis accumsan venenatis,