Course n°2 : Castroneves l’emporte, Power fait la bonne opération

Helio Castroneves a remporté la deuxième course du week-end en IndyCar dans les rues de Detroit. Le Team Penske signe le doublé puisque Will Power termine deuxième et grand vainqueur de ce premier ‘Double Header’ de la saison. L’Australien s’empare de la tête du classement général grâce aux déboires de Ryan Hunter-Reay.

Le Brésilien Helio Castroneves a pris sa revanche sur l’Indy 500 en réussissant à s’imposer sur le circuit urbain de Detroit, là où se tenait la deuxième course du week-end, sixième levée de la saison. Castroneves a dominé la course et mené pas moins de 42 tours pour remporter sa 29ème victoire en IndyCar. Sur la ligne il précède Will Power et Charlie Kimball pour le podium. Scott Dixon et James Hinchcliffe complètent le top-5.

Helio Castroneves : “Nous étions très frustré à la fin de la course hier car nous savions que nous avions une excellente voiture. Mais aujourd’hui nous l’avons fait ! Merci à toute mon équipe et chacun de mes sponsors d’être à mes côtés, YES, on l’a fait ! Notre défaite à l’Indy 500 a été dure à avaler mais nous étions revanchard et plein d’énergie ce week-end. C’est tellement bon de gagner à l’endroit même où j’ai obtenu ma première victoire en carrière, il y a 14 ans de cela. C’est un jour fantastique !”

Will Power profite de son excellent week-end pour prendre la tête du championnat IndyCar Series devant la vainqueur du jour. Auteur d’un départ plutôt agressif dans le premier tour de course, l’Australien a effectué une grosse remontée après avoir écopé d’une pénalité pour avoir sorti Joseph Newgarden au virage n°3 emmenant avec lui Graham Rahal et Justin Wilson. Fort heureusement chaque pilote a pu repartir même si le fils de Bobby Rahal perdra plusieurs tours dans l’affaire.

En proie à un problème électrique aujourd’hui, l’ancien leader du général et vainqueur de l’Indy 500 Ryan Hunter-Reay a connu une nouvelle course noire. Une erreur à chaque séance de qualification et un mauvais résultat à chaque fin de course. Il tombe troisième au classement des pilotes à 27 points de Power.

La course n°2 qui se disputait ce Dimanche a vu la domination d’Helio Castroneves qui comptait jusqu’à 13 secondes et trois dixièmes d’avance sur son poursuivant le plus proche à 22 tours du drapeau à damier. Malheureusement pour lui, ce long run sous drapeau vert se termina au tour 59 quand Sébastien Bourdais finissait sa course dans le mur de pneu provoquant ainsi la troisième neutralisation de la journée. L’écurie KVSH Racing a passé une mauvaise journée puisque Sebastian Saavedra a également terminé sa course dans le mur en tout début d’épreuve.

La course sera neutralisée une dernière fois à quelques encablures de l’arrivée quand Marco Andretti manquait son dépassement sur Takuma Sato. Le poleman du jour repartait pendant que Castroneves parvenait à distancer suffisamment son coéquipier sur le restart, à trois tours du but, pour aller décrocher la victoire. Le Brésilien offre ainsi le doublé à Chevrolet, promoteur de l’épreuve.

Un mot sur l’autre Français Simon Pagenaud qui termine aux portes du top-5 devant son coéquipier Mikhail Aleshin, septième et meilleur rookie du jour.

Le meilleur tour en course a été réalisé par Scott Dixon en une minute et 16,9192 secondes et l’épreuve a connu sept changements de leader pour 13 tours parcourus sous drapeau jaune.

non diam ut porta. mattis commodo elementum Praesent ut