Firestone 600 : Présentation

Retrouvez la présentation complète et détaillée de la course IndyCar à venir, avec en bonus une rubrique ‘Oeil du pilote’ qui va vous aidez à découvrir les caractéristiques de chaque piste : ce week-end, l’IndyCar se déplace sur l’ovale du Texas pour la huitième course de la saison.

Le Verizon IndyCar Series Championnship se déplace au Texas ce week-end pour la toute première épreuve de la saison sur un ovale “régulier”, en l’occurence, l’ovale intermédiaire du Texas Motor Speedway. Après l’Indy 500 et le ‘Double Header’ de Detroit les pilotes IndyCar n’auront toujours pas droit aux vacances avec ce troisième week-end de course consécutif. Les engagés IndyCar devront couvrir 248 tours de piste pour aller chercher le drapeau à damier.

C’est également la première fois de la saison que le championnat disputera une course sous les projecteurs puisque la course du Samedi aura lieu dans la soirée vers 20 h 00 (dans la nuit du Samedi au Dimanche en France métropolitaine). Ce sera l’occasion de voir quels sont les pilotes qui réussiront à garder leur condition physique et leur concentration intacte après les deux week-ends précédents intenses et riche en émotions.

La Andretti-Autosport sera bien-sûr l’équipe à surveiller de près aux vues de leur prestation globale irréprochable lors des 500 miles d’Indianapolis. Le Team Penske emmené par les deux leaders du classement général – récents vainqueurs à Detroit – arrivera aussi en grande forme sur le speedway Texan. Alors que Juan Pablo Montoya, fort de son expérience en NASCAR Sprint Cup, ne devrait pas être en reste non plus. En revanche, on en attend un peu plus de la Chip Ganassi Racing qui se montre assez timide depuis le début du championnat.

Le deuxième ovale de la saison représentera un challenge de plus pour les pilotes issus des filières européennes et notamment pour les Français Simon Pagenaud et Sébastien Bourdais qui n’ont encore jamais gagné de course sur ovale avec la Dallara-DW12.

Rappelons enfin que la dernière course du championnat IndyCar à s’être disputée sur un ovale “régulier” – c’était à Fontana en Octobre dernier sur l’Auto Club Speedway – s’est soldée par une arrivée à cinq pilotes dans le tour du leader ; de quoi présager une course par élimination lors des Firestone 600…

L’Oeil du pilote :

Contrairement à l’Indianapolis Motor Speedway qui réclame une part égale entre mise au point aérodynamique et grip mécanique, le Texas Motor Speedway demande davantage aux ingénieurs d’optimiser le fonctionnement aérodynamique de leurs voitures. En cause, le fort banking caractérisant cette piste. Ainsi les voitures roulent habituellement avec une garde au sol plus haute à l’avant qu’à l’arrière afin de favoriser l’écoulement de l’air sous leur plancher et ainsi gagner quelques Mph supplémentaires. Le revers de la médaille est une voiture plus sous-vireuse. Le pilotage reprend ainsi une place légèrement plus importante et remet un peu plus les clés de la victoire dans les gants du pilotes plutôt que dans le cerveau de ses ingénieurs.


Grand Prix : Firestone 600
Circuit : Texas Motor Speedway, circuit ovale de 1,5 miles, inclinaison des virages: 24°
Record du tour : 2013: 47,796 secondes sur 2 tours lancés (Will Power)
Poleman 2013 : Will Power
Vainqueur 2013 : Helio Castroneves
Date et Heure : Samedi 7 Juin, départ à 19 h 50 au Texas (soit 02 h 50 en France)
Distance : 248 tours (soit 372 miles)

Les essais:

VENDREDI

Practice 1 : 10 h 00 – 11 h 15 (ajouter 7H de décalage pour la France)
Qualification : 14 h 00 – 15 h 30

Practice 2 : 18 h 45 – 19 h 15

sed Donec vulputate, ipsum nunc risus. venenatis,