Kasey Kahne énervé à l’encontre de Kyle Busch

Encore une fois Kasey Kahne a connu un mauvais résultat en NASCAR Sprint Cup Series. Le pilote de la Hendrick Motorsports s’est exprimé à l’issue de la course, qui s’est terminée par un accident dans le virage n°1 détruisant sa Chevrolet n°5. Kasey Kahne a clairement rejeté la faute sur Kyle Busch.

La mauvaise passe que traverse Kasey Kahne va-t-elle prendre fin ? La course de Pocono laissait augurer un top-10 pour le pilote de la Hendrick Motorsports, mais un incident avec Kyle Busch a mis fin à ses espoirs de bon résultat et ce alors que son équipe avait amené le châssis utilisé au Kansas pour y décrocher son seul top-5 à ce jour.

“C’est simplement Kyle qui fait du Kyle”, commentait un Kasey Kahne déçu après la quatorzième manche de la saison. “Il savait que s’il ne me dépassait pleinement là, je l’aurais repris, car j’avais une meilleure voiture, mais il a tout donné et ma envoyé dans le mur.”




Ce n’est pas la première fois que Kasey Kahne et Kyle Busch ont un incident en piste, ainsi l’an dernier, par trois fois un incident avait causé un accident pour le pilote de la Hendrick Motorsports, à Daytona, Talladega et Darlington.

“Il était certainement énervé, car sa voiture était lente”, ajoute Kasey Kahne, dont la saison tourne au cauchemar avec seulement quatre top-10, mais déjà deux abandons en quatorze coures. “Il savait qu’il devait rester à fond pour me forcer à lever, mais je n’ai pas levé, car je savais que je pouvais le passer au bout de la ligne droite. Il n’y a que Kyle pour faire cela.”

L’incident est arrivé après que Kasey Kahne a dépassé Ryan Newman pour une position ce qui a permis à Kyle Busch de se rapprocher du pilote de la Hendrick Motorsports et tenter une manœuvre de dépassement dans le virage n°1.

Classé douzième de la course, Kyle Busch a quitté le Pocono Raceway sans le moindre commentaire.

“Je pense que nous avions une voiture pour faire un top-10”, conclut le pilote de la Hendrick Motorsports. “Nous avons progressé par rapport aux autres week-ends.”

ultricies felis nunc vulputate, non ipsum eleifend