Le Mans : Corvette Racing de retour aux affaires

Malmenée lors de l’édition 2013 des 24 Heures du Mans, l’écurie Corvette Racing compte sur ses deux nouveaux modèles C7.R pour renouer avec la victoire aux 24 Heures du Mans. Les deux voitures se sont placées lors des qualifications, où elles ont signé les 2e et 4e temps.

L’an passé, l’équipe américaine était arrivée au Mans avec deux C6.R vieillissantes, et dépassées en terme de performances par les Porsche 911 GT3 RSR et les Ferrari F458. Vainqueur en 2002, 2004, 2005, 2006, 2009 et 2011, Corvette avait dû se contenter des 4e et 7e places l’an passé en GTE Pro : une vraie déception, et un sentiment de revanche à prendre.

Les nouvelles C7.R, qui ont effectué leurs débuts en compétition cette saison, ont déjà offert deux victoires de rang en Tudor United Sportscar Championship à la marque américaine, avec les succès en GTLM de la paire Jan Magnussen / Antonio Garcia en GTLM à Long Beach puis Laguna Seca.

Au Mans, les C7.R ont poursuivi sur cette lancée lors des qualifications. La 73 de Magnussen et Garcia, épaulés pour l’occasion par Jordan Taylor, récent vainqueur en TUSCC à Detroit, a signé le deuxième meilleur temps des GTLM devant la Ferrari F458 AF Corse de Bruni/Vilander/Fisichella. La deuxième C7.R, celle de Oliver Gavin et Tony Milner, rejoints par un autre pilote DP du TUSCC, Richard Westbrook, s’est classée quatrième de la séance.

« Je suis bien plus excité que l’an passé, a confié Jordan Taylor. En 2013, nous avons vraiment souffert, mais je pense que nous sommes dans une meilleure forme cette année. La voiture était rapide dès sa première sortie en piste, et elle est beaucoup plus confortable à conduire. »

On rappellera que Ricky Taylor, le frère de Jordan Taylor et par ailleurs son équipier en TUSCC sur une Corvette DP du Wayne Taylor Racing (les deux hommes se sont imposés à Detroit il y a deux semaines), sera lui aussi au Mans, au volant de la Morgan-Nissan du Larbre Compétition.

dapibus tempus libero ut quis, ut venenatis,