Danica Patrick dit non à la Formule Un

Alors que des rumeurs envoyaient la pilote de la Chevrolet n°10 en NASCAR Sprint Cup Series dans l’écurie de Gene Haas en Formule Un à partir de la saison 2016, Danica Patrick a tenu à démentir ces propos en préférant se focaliser sur la NASCAR, où elle est actuellement dans sa seconde saison à temps complet en Sprint Cup.

C’est au cours d’une interview accordée au Toronto Sun dans son motorhome sur le Michigan International Speeway que Danica Patrick a indiqué que les rumeurs de sa venue en Formule Un n’iraient pas plus loin.

L’offre de piloter en Formule Un était venue de l’un de ses patrons, Gene Haas, en répondant à une question qui lui avait été posée à l’occasion du dernier Grand Prix de F1 disputé, le week-end dernier à Montréal, Québec, Canada.




Cependant, ce n’est pas la première fois qu’un volant en Formule Un lui est proposé puisque cela avait le cas, il y a dix ans, mais elle avait voulu donner une autre voie à sa carrière en se dirigeant vers l’IndyCar.

“Je suis d’accord que tout est possible, mais personne ne m’a rien dit”, confie la pilote de la Stewart-Haas Racing. “Je suis heureuse où je suis. Je commence simplement à m’habituer à la Sprint Cup.”

La candidate au titre de rookie de l’année 2013 en Sprint Cup préfère se focaliser sur la NASCAR, où elle commence à avoir des résultats plus décents. Au Michigan l’an dernier, elle s’était classée treizième pour ce qui est l’un de ses meilleurs résultats dans la division reine de la NACAR.

“La piste est douce et rapide et il faut garder le rythme, ce qui est quelque chose que j’adore faire dans une voiture de course.”

Depuis le début de la saison Danica Patrick bénéficie des conseils avisés de son coéquipier Kevin Harvick, ce qui commence à porter ses fruits, notamment au Kansas où elle a signé son meilleur résultat en Sprint Cup avec une septième place sous le drapeau à damier.

De plus, sa vie de famille est une raison supplémentaire de refuser de déménager en Europe pour Danica Patrick. En couple avec le pilote de la Roush Fenway Racing Ricky Stenhouse Jr., Danica Patrick est également attaché à ses chiens, Dallas, un husky étant le dernier arrivé dans la famille il y a un mois.

“J’ai toujours adoré les chiens”, ajoute Danica Patrick. “J’ai grandi avec des chiens toute ma vie. J’en avais un lorsque je roulais en Atlantics, mais cela n’avait aucun sens avec mes voyages et mes passages à l’hôtel.”

Si elle avait la possibilité d’apporter une modification au calendrier de la Sprint Cup, Danica Patrick ajouterait une épreuve sur le tracé de Montréal, une piste qu’elle apprécie, notamment pour ses fans.

“J’ai apprécié courir à Montréal et je pense que le tracé serait bon pour la Sprint Cup, comme le Canadian Tire Motorsports Park de Toronto”, concède Danica Patrick. “Je peux vous dire que j’adorerais piloter au Canada de nouveau. Les fans aiment la course et ils connaissent beaucoup de choses.”

Si une venue au Canada est quelque chose qui intéresse la pilote de la Stewart-Haas Racing, qui y a déjà roulé lorsqu’elle était en IndyCar, notamment dans les rues de Toronto, celle-ci estime que cela ne pourrait pas se faire dans la plus grande ville du pays situé dans la province de l’Ontario.

“Je ne pense pas que la Sprint Cup soit quelque chose de bien pour une exhibition dans les rues de Toronto”, conclut-elle.

nec libero Phasellus ut risus. sed