Brendan Gaughan s’impose enfin en Nationwide

Le pilote de la Richard Childress Racing en NASCAR Nationwide Series, Brendan Gaughan, a attendu son 98ème départ pour enfin décrocher son premier succès dans la série et quelle victoire puisqu’il s’est imposé sur le circuit routier de Road America dans le Wisconsin après que la pluie a joué des tours à l’ensemble du plateau.

Bredan Gaughan a pris la tête de la course lors du green-white-checkered avant d’aller décrocher la victoire sur le circuit routier d’Elkhart Lake dans le Wisconsin. Ce succès est son premier dans la discipline en 98 départ.

Malgré des erreurs, qu’il a admises à l’issue de l’épreuve, Brendan Gaughan a toujours joué les premiers rôles à Road America dans des conditions piégeuses, notamment lors de la seconde partie de l’épreuve lorsque la pluie s’est réellement invité.




“J’ai failli la perdre deux fois et merci à tous ces gars”, confie Brendan Gaughan sur la Victory Lane. “Ils continuent de croire en moi.”

Alex Tagliani a pris la deuxième place suivi de Kevin O’Connell, Chase Elliott et J.J. Yeley pour les cinq premiers.

Pour la troisième fois de son histoire la Nationwide a connu une épreuve sous la pluie, les deux fois précédentes c’était à Montréal. La pluie a ajouté de la dramaturgie à cette course qui n’en manquait pourtant pas.

En tête à deux tours du drapeau à damier Alex Tagliani a vu son avance réduite à zéro lors de l’ultime neutralisation et ses chances de victoire s’envoler lorsqu’il est tombé en panne d’essence derrière la voiture de sécurité. Poussé dans les stands par la voiture de sécurité Alex Tagliani choisit de chausser quatre pneumatiques prévus pour le sec, sur une piste qui s’assèche grandement. Bien lui en prend puisqu’il remonte de la vingt-deuxième à la deuxième place en deux tours.

“C’était assez intense”, commente Alex Tagliani. “Sous la pluie c’était compliqué, mais nous étions bons.”

Les officiels ayant décidé d’attendre que la piste soit sèche avant de débuter, le départ de la course est retardé d’environ une heure. À mi-course alors que Sam Hornish Jr. est un solide leader, la pluie fait son apparition et la NASCAR sort le drapeau jaune avant de demander aux équipes de passer en pneumatiques prévus pour la pluie.

dolor. sed mattis tempus Aenean consequat. Lorem ipsum felis risus.