Calendrier 2015 : aucune nouvelle piste ovale en prévision

Au cours d’une récente interview à propos du calendrier IndyCar 2015, Mark Miles, le CEO de Hulman & Co. qui dirige la série Américaine, a déclaré qu’aucun nouvel ovale ne devrait être ajouté l’année prochaine. En revanche, il y a des discussions avec le NOLA Motorsports Park et la ville de Providence à Rhode Island.

“A ce moment-là de la saison, je ne pense pas que cela arrivera pour être honnête. Je ne vais pas tous les citer mais il y a des ovales riches en Histoire sur lesquels l’IndyCar voudrait revenir. Nous le ferons quand ce sera le bon moment, quand les dates coïncideront avec notre calendrier. Pour l’instant les discussions ne peuvent aboutir et le championnat IndyCar 2015 devrait garder le même nombre de course qu’en 2014.”

C’est par ces quelques mots que Mark Miles, CEO de Hulman & Co., a annoncé qu’aucune nouvelle piste ovale ne devrait voir le jour en IndyCar l’année prochaine. La série Américaine de monoplace est encore dans une période de transition et peine à trouver des accords avec de nouveaux circuits. Cela est dû en grande partie aux problèmes que rencontrent les dirigeants de l’IndyCar dans la finalisation d’un accord au moment de convenir d’une date pour disputer un week-end de course.

En revanche, Miles a déclaré être en pourparlers avec deux nouvelles pistes: le NOLA Motorsports Park et les rues de Providence (capitale de l’Etat de Rhode Island) qui pourraient accueillir une course urbaine. Le premier cité est un circuit routier situé en Louisiane, à la Nouvelle-Orléans (nous vous en avions déjà fait part lors d’un article précédent).

“Nous sommes probablement plus avancé avec les dirigeants du NOLA Motorsports Park mais nous devons encore parler de quelques améliorations qui pourraient être faites sur la piste et je pense qu’elle en aurait grand besoin. On doit aussi convenir d’une date pour amener l’IndyCar l’année prochaine sur ce circuit.”

Deux courses routières/urbaines de plus, pas d’ovale supplémentaire… Pas sûr que l’IndyCar aille dans le bon sens si l’on en croit l’avis des fans qui demandent depuis maintenant plusieurs années que les courses sur ovale fassent au moins partie de 50% des épreuves du calendrier.

nunc diam dapibus commodo felis adipiscing nec id venenatis eleifend quis efficitur.