Essais Libres 1 – Will Power en patron, les Français en embuscade

La trêve est terminée en IndyCar. Ce week-end deux courses sont prévues au programme dans les rues de Houston sur le NRG Park Stadium Circuit et dans la première séance d’essais libres c’est le leader du championnat qui a signé le meilleur chrono en 1 minute et 00,4427 secondes. Will Power est suivi de près par Pagenaud et Bourdais.

Les premiers essais libres du week-end ont été l’ocassion pour chaque pilote IndyCar de se remettre dans le bain après trois semaines de vacances plutôt fatigantes puisque plusieurs tests IndyCar étaient prévus au calendrier durant ce break. Comme on le sait, cette saison le calendrier IndyCar est relativement condensé et les pilotes de la catégorie n’ont pas beaucoup de temps pour se reposer entre chaque course.

Les 10 dernières courses de la saison risquent d’être éprouvantes sur le plan physique d’autant plus qu’on reprend dès ce week-end par un ‘Double Header’, sur une piste urbaine, dans une ville où il va faire très chaud.

Will Power, en patron, a tenu personnellement à prendre les reines de la FP1 en réalisant son meilleur temps en 1 minute et 00,4427 secondes devant nos deux Français Simon Pagenaud (+ 0,253 secondes) et Sébastien Bourdais (+ 0,327 secondes). Takuma Sato et Tony Kanaan complètent le top-5 de cette séance.

Quelques petits incidents sont intervenus sur la piste avec notamment le tout droit de Justin Wilson en début de séance et l’accrochage sans conséquence entre les coéquipiers de la Ganassi, Rahal et Dixon. A noter également le drapeau rouge qui fut brandi en milieu de séance pour un élément de la piste qui s’était détaché du sol. Castroneves, Hinchcliffe, Dixon, Wilson et Briscoe rentrent dans le top-10 à l’issue des premiers essais libres.

Ryan Hunter-Reay, l’un des quatre favoris au titre encore en lice, est repoussé en 18ème place à plus d’une seconde et deux dixièmes de Will Power.

“Les bosses dans le virage 1 sont plus lisses et la piste est fun. Le week-end commence bien pour nous”, a déclaré Simon Pagenaud à la fin des essais.

Essais libres 1 : les temps

quis, felis Aenean libero ipsum id ut