Kevin Harvick bat Kyle Busch au Kentucky

Kevin Harvick s’est imposé sur le Kentucky Speedway à l’occasion des John R. Elliott HERO Campaign 300 ce vendredi soir en battant Kyle Busch en toute fin d’épreuve à l’occasion d’un restart. La bataille entre les deux anciens champions Nationwide a pris forme suite à une pénalité de Brad Keselowski dans les stands.

Kevin Harvick peut remercier Brad Keselowski pour son excès de vitesse dans les stands au tour 148. Le pilote du Team Penske ainsi relégué à l’arrière du peloton par les officiels a assisté impuissant au duel entre Kyle Busch et Kevin Harvick pour la victoire finale. C’est finalement le pilote de la JR Motorsports qui a pris le meilleur.

“Au final c’est une nuit étrange”, note le vainqueur du soir. “Au début notre voiture n’était pas si mauvaise, mais nous avions besoin d’ajustements. Puis quelque chose c’est passé dans les stands, car la voiture est devenue bonne.”




En début d’épreuve le pilote du Team Penske s’est montré impérial en dépassant l’auteur de la pole position dès le début pour mener avec plus de 2,6 secondes d’avance après trente tours, mais un drapeau jaune peu avant le tiers de l’épreuve a remis a resserré le peloton, ce qui n’a pas empêché le pilote du Team Penske de poursuivre sa domination une fois la course relancée.

Pris en excès de vitesse dans les stands sous drapeau vert au tour 148, Brad Keselowski est contraint d’effectuer un nouveau passage par la voie des stands, ce qui lui fait perdre de nombreuses positions. Seul un drapeau jaune peut lui permettre de remonter. Cette neutralisation intervient au tour 168 lorsque Ryan Reed et Regan Smith se touchent dans la ligne droite arrière ce qui envoie le pilote de la JR Motorsports. Cet accident brise la série de top-10 consécutifs de Regan Smith qui perd également la tête du championnat au profit d’Elliott Sadler.

Au final Kevin Harvick s’impose devant Brad Keselowski, Kyle Busch, Paul Menard, Ryan Blaney, Brendan Gaughan, Ty Dillon, Brian Scott, Kyle Larson et Elliott Sadler pour les dix premiers.

Désormais, Elliott Sadler compte quatre points d’avance sur Chase Elliott et huit sur Regan Smith en tête du championnat avant la seizième épreuve qui se déroulera sur le Daytona International Speedway.

odio Praesent Aliquam commodo et, mi, at in Lorem sed