Course n°2: Simon Pagenaud conclut en beauté son week-end quasi parfait !

Simon Pagenaud remporte sa deuxième victoire de la saison en IndyCar dans une course passionnante et pleine de rebondissements. Les 45 derniers tours ont été très agressifs et les pilotes nous ont livré une belle bataille, finalement gagné par le Français devant son coéquipier Mikhail Aleshin. Hawksworth complète le podium.

La deuxième épreuve du ‘Double Header’ de Houston a vu la victoire d’un Français. Après avoir fait la moitié de la course derrière Helio castroneves, Simon Pagenaud a pris les commandes de l’épreuve vers la mi-course pour ne plus jamais les lâcher jusqu’au drapeau à damier qu’il a franchi en première place pour la deuxième fois de la saison IndyCar après sa victoire lors du GP of Indianapolis.

Simon Pagenaud : “Super course, beaucoup de grip, belle course de toute l’équipe. C’est magnifique, merci tout le monde, il a fait très chaud aujourd’hui. C’est une bonne journée en soi ! Helio était très fort avec les pneus noir et rouge, on s’est livrée une belle bataille et j’ai réussi à trouver l’ouverture pour faire la course en tête comme je le voulais.”

Helio Castroneves a connu la malédiction du poleman puisque depuis le début de l’année aucun pilote n’a encore réussi à gagner en partant de la pole position. Le Brésilien termine à la 21ème place après un accrochage avec Sébastien Bourdais qui a fini la course de belle manière en pilotant les 45 derniers tours avec un manque terrible d’appui aérodynamique causé par un aileron avant en mauvaise état suite au contact avec Castroneves. Les deux Frenchies rentrent donc dans le top-5 avec la cinquième place de Bourdais.

La course a été émaillée de multiples incidents de course. Les pilotes étaient très agressifs dans la deuxième partie de la course et les dépassements se sont faits nombreux. Cette jolie fin de course a profité à Simon Pagenaud et son coéquipier de la Schmidt Peterson Motorsports qui se sont échappés en tête sur les ultimes restarts pour offrir un doublé à leur patron Sam Schmidt.

A un tour de l’arrivée Will Power connaissait un incident mécanique et était contraint de terminer sa course au ralenti alors qu’il était tranquillement en troisième position. Le leader du classement finira 11ème permettant ainsi à Simon Pagenaud de reprendre de très gros points sur les deux pilotes phares de la Team Penske.

On peut signaler l’excellente troisième place et le podium de Jack Haksworth qui s’est battu corps et âme pour protéger sa quatrième place dans les 15 derniers tours. Le rookie de la Bryan Herta Autosport a résisté à Juan Pablo Montoya et Charlie Kimball qui le harcelaient littéralement à droite et à gauche dans chaque virage. L’Anglais récupère donc le podium grâce aux mésaventures de Will Power.

risus. Nullam ultricies id Praesent velit, venenatis commodo Sed