La pluie en invité d’honneur à Tours ce vendredi

La première journée d’essais sur le Tours Speedway a été marquée par plusieurs averses ce qui a contraint les pilotes des NASCAR Whelen Euro Series à rouler sous la pluie avec des pneumatiques prévus à cet effet. Malgré des conditions météorologiques favorables, les pilotes ont dans l’ensemble apprécié cette première journée dédiée aux essais et pour certains à l’appréhension à la conduite sur ovale.

Si en NASCAR Nationwide Series les pilotes n’arrivent pas à rouler sous la pluie sur l’ovale de Daytona, ce n’est pas le cas en NASCAR Whelen Euro Series où les équipes ont été contraintes d’utiliser les pneumatiques pluie construits par le manufacturier français Michelin.

Que ce soit en Elite 1 ou en Elite 2, les pilotes ont pu s’essayer au pilotage sur ovale sous la pluie, une expérience qualifiée d’intéressante et qui servira de base de travail pour toutes les équipes puisque la pluie est annoncée pour le reste du week-end, notamment ce samedi à l’occasion des deux premières courses du week-end.




“J’aime rouler sous la pluie”, confie le pilote belge du Racing Club Partners Denis Dupont qui effectue ses grands débuts sur ovale. “C’était très intéressant, j’adore ces conditions.”

Double champion en titre dans la catégorie Elite 1 et plutôt malchanceux lors des quatre courses qu’il a disputé sur le Tours Speedway avec un seul top-5 à son actif, l’Espagnol Ander Vilariño, a lui aussi apprécié l’expérience et aborde cette épreuve dans une toute autre optique par rapport aux deux années précédentes.

“C’est toujours difficile d’aborder cette course, car vous devez rester concentrés sur le championnat, mais dans le même temps, vous devez rester hors des problèmes jusqu’à la fin”, déclare Vilariño. “Cette fois je ne vais pas défendre. Je dois attaquer, car il me faut des victoires.”

La météo risque d’être la grande animatrice du week-end de Tours avec des pluie éparses prévues ce samedi matin, puis dimanche matin si l’on en croît les prévisions faites par Météo France, ce qui pourrait grandement perturber les qualifications de samedi dans les deux séries, mais aussi la course Elite 1 de dimanche.

Malgré des conditions piégeuses, les pilotes se sont montrés très prudents et ont suivi les consignes qui leurs ont été communiquées lors du briefing matinal. Cependant, cela n’a pas empêché quelques figures libres, souvent des tête-à-queue, tous sans gravité.

Afin d’appréhender au mieux la conduite sur ovale dans ses conditions lorsqu’ils ne roulaient pas, les pilotes se sont amassés en bordure de piste ou dans les tribunes pour regarder leurs adversaires, mais aussi le comportement des voitures dans des conditions délicates.

facilisis fringilla consequat. tempus commodo massa amet,