Honda Indy Toronto : Présentation

Retrouvez la présentation complète et détaillée de la course IndyCar à venir, avec en bonus une rubrique ‘Oeil du pilote’ qui va vous aidez à découvrir les caractéristiques de chaque piste : ce week-end, l’IndyCar se déplace sur le circuit urbain de Toronto pour la treizième épreuve de la saison.

Pour cette nouvelle manche de la saison IndyCar, les pilotes devront affronter une nouvelle fois un circuit urbain puisque nous allons courir dans les rues de Toronto, première épreuve hors Etats-Unis de la saison. Le Canada, Terre d’accueille de James Hinchcliffe, sera le théâtre de la dernière course urbaine. Ce sera également l’ultime ‘Double Header’ de l’année 2014, et pour ce faire, le plateau IndyCar devra se conformer aux règles du départ arrêté lors de la Course n°1.

La lutte pour le titre est toujours aussi indécise et l’épreuve de Toronto risque bien de redistribuer les cartes une fois de plus. Ryan Hunter-Reay peut-il capitaliser sur sa victoire en Iowa pour reprendre les commandes du général ? Will Power va-t-il craquer à quelques encablures de la fin du championnat comme chaque année ? Helio Castroneves sera-t-il en mesure de surmonter le dernier ‘Double Header’ de la saison qui lui avait fait défaut en 2013 ?

Sans oublier Simon Pagenaud. Le Français qui s’est bien dépêtrer du piège ‘ovale’ pourrait tirer avantage de la double course dans les rues Canadiennes pour prendre la tête du championnat pour la première fois de sa carrière ! Juan Pablo Montoya – le cinquième homme – sait se montrer discret et profiter des éventuelles bourdes de ses petits camarades pour se faufiler jusqu’en haut du classement général au moment voulu. Reste à savoir si la Team Penske ne misera pas plutôt sur Power et Castroneves, leaders incontestables de l’équipe.

Enfin, la Chip Ganassi sera à surveiller de près lors de cette 28ème édition des ‘Honda Indy Toronto’. En 2013, la Ganassi avait réalisé un week-end plus que parfait avec: les deux poles positions, les deux victoires, le record du circuit et le titre quasiment acquis par Scott Dixon, au sortir de l’avant dernière course du championnat. Tenant du titre avec le ‘sweep’ à la clé, Scott Dixon sera le favori de l’épreuve.

L’Oeil du pilote :

A l’inverse de nombreux circuits routiers typés “accélérations-freinages”, Toronto possède des caractéristiques mettant davantage en avant le pilotage précis ainsi qu’un style incisif. Composé d’une longue ligne droite où les voitures atteignent environ 180 Mph, d’un gros freinage et de courbes à moyennes vitesses, le tracé demande aux pilotes un niveau extrême de concentration pour voir l’arrivée.

Du côté de la mise au point des monoplaces, il est préférable d’embarquer de forts appuis (donc de braquer allègrement les ailerons) et de disposer de suspensions réglées de manière plutôt souple pour garantir l’adhérence mécanique de la voiture dans les courbes ainsi qu’une traction suffisante en sortie.


Grand Prix : Honda Indy Toronto


Circuit : Streets of Toronto, circuit urbain de 1,755 miles, 11 virages


Record du tour : 2013: 58.9686 secondes soit 107,142 Mph (Scott Dixon)


Poleman 2013 : Course 1: Dario Franchitti, Course 2: Scott Dixon


Vainqueur 2013 : Course 1: Scott Dixon, Course 2: Scott Dixon


Date et Heure : Course 1: Samedi 19 Juillet, départ à 15 h 45 côte Est (soit 21 h 45 en France)

Course 2: Dimanche 20 Juillet, départ à 15 h 45 côte Est (soit 21 h 45 en France)


Distance : 85 tours par course (soit 298,35 miles au total)


Les essais:

VENDREDI

Practice 1 : 10 h 00 – 10 h 45 (ajouter 6H de décalage pour la France)

Practice 2 : 13 h 55 – 14 h 40

SAMEDI
Qualification n°1: 10 h 00 – 11 h 10


DIMANCHE

Qualification n°2: 10 h 00 – 10 h 30

quis, mi, non consequat. lectus odio