Sébastien Bourdais décroche sa première pole depuis 2007 !

Sébastien Bourdais vient de décrocher sa première pole position en IndyCar depuis 2007. Il aura attendu 54 courses pour réitérer cette performance lors de la double épreuve du Honda Indy Toronto. Il devient ainsi le dixième poleman différent en 13 courses cette saison. Simon Pagenaud partira de la cinquième place sur la grille.

À l’image de Juan Pablo Montoya lors de l’épreuve de Pocono, le vétéran Sébastien Bourdais a signé la 32ème pole de sa carrière en IndyCar, 7 ans après sa dernière. Le quadruple champion Champ Car revient enfin au niveau qui était le sien lors de ses débuts en monoplace américaine et cela doit lui faire plaisir. Bourdais est maintenant à égalité avec Michael Andretti au nombre de poles positions acquises en IndyCar Series.

Le Manceau renoue avec la première ligne de la grille de départ qu’il partagera avec Will Power, bien décidé à laver l’affront de ces dernières semaines. La suite du Firestone Fast Six était complétée par Helio Castroneves, leader du championnat, Ryan Hunter-Reay, Simon Pagenaud et Tony Kanaan, qui retrouve sa vitesse de pointe en cette fin de saison.

Bourdais a signé un meilleur chrono de 58,9479 secondes pour s’assurer la position de pointe à la vitesse moyenne de 107,179 Mph sur un tour. Il est d’ailleurs le seul à avoir réussi à passer sous les 59 secondes lors du rush final entre les six meilleurs du jour. De plus, le record de la piste a une nouvelle fois été battu. Helio Castroneves a tourné en 58,9418 secondes dans le deuxième segment des qualifications, améliorant ainsi l’ancienne marque datant de 2013 en 58,9686 secondes.

Nul doute que la Dallara DW12 va bien plus vite que son aîné, l’IR05. Ce qui prouve que la direction de l’IndyCar a réussi son pari en matière de performance et de sécurité avec cette monoplace en vigueur depuis maintenant 3 ans.

Luca Filippi termine premier rookie de cette qualification n°1 en 7ème place. L’italien effectue là son deuxième ‘Double Header’ de la saison et montre qu’il a le talent nécessaire pour prétendre à un volant à temps complet en 2015. Montoya s’élancera 11ème et devra attaquer dès le début de course s’il veut suivre le rythme de ses quatre compagnons favoris au titre.

En effet, Sébastien Bourdais sera en tête pour le départ arrêté en Course n°1 et devra contenir les assauts des quatre meilleurs pilote du championnat qui se trouveront juste derrière lui au moment de l’extinction des feux rouges. La première manche du week-end aura lieu ce soir, 21 h 45 heure Française.

felis Phasellus leo risus. ante. mattis venenatis nunc Praesent venenatis, commodo