Première victoire en NASCAR Nationwide Series pour Ty Dillon

Ty Dillon a résisté à Kyle Busch dans les derniers tours les Lilly Diabetes 250 disputés sur l’Indianapolis Motor Speedway pour remporter sa toute première victoire en NASCAR Nationwide Series. Son chef d’équipe prit le risque de faire les quarante derniers tours sans repasser par les stands, une stratégie qui s’est avérée payante.

Ty Dillon a pris la tête de la course à Kyle Busch au tour 77 lors d’un restart et s’est peu à peu construit une avance d’une seconde, mais Danny Stockman, son chef d’équipe, n’a cessé de faire des calculs pour s’assurer que la consommation permettait de rallier l’arrivée.

À six tours de la fin Ty Dillon comptait 1,2 seconde d’avance sur Kyle Busch, c’est alors que son père, Mike Dillon, qui officie en tant que spotter lui demande de lever le pied de l’accélérateur plus tôt lorsqu’il approche des virages pour économiser du carburant, résultat le pilote de la Chevrolet Camaro n°3 perd quatre dixièmes de seconde en un tour.




Il n’en faut pas plus pour que Richard Childress, propriétaire de l’équipe, mais aussi grand-père de Ty Dillon, intervienne dans la radio pour dire à son petit-fils de donner tout ce qu’il a. Sous le drapeau à damier Ty Dillon devance Kyle Busch de 833 millièmes de seconde. Matt Kenseth termine troisième devant Kevin Harvick.

“Mec, c’est tout ce que j’avais”, déclare Ty Dillon au moment de franchir la ligne. “Quand vous avez le meilleur derrière vous c’est difficile. C’est difficile de rester concentré et de ne pas abandonner.”

En tant que pilote le mieux classé parmi les quatre éligibles pour cette troisième épreuve du Dash 4 Cash, Dillon remporte 100 000 dollars de plus.

“La voiture est devenue légèrement sous-vireuse, mais nous avions la vitesse tout le week-end”, ajoute le nouveau vainqueur en NASCAR Nationwide Series. “Nous sommes venus devant et elle ne nous a pas lâché.”

Kevin Harvick a mené le plus grand nombre de tours avec 33, mais un drapeau jaune au tour 71 a mis a mal la stratégie du pilote de la JR Motorsports qui a dû ravitailler pendant que la voiture de sécurité était en piste alors que Kyle Busch et Ty Dillon pouvaient économiser le carburant nécessaire pour rallier l’arrivée.

Joey Logano qui avait lui aussi une voiture pour jouer les premiers rôles termine cinquième, suivi de Paul Menard, Brian Scott, Kyle Laarson et Trevor Bayne. Dixième sous le drapeau à damier, Regan Smith se rapproche à quatre points de son coéquipier Chase Elliott seulement douzième dans l’Indiana. Le rookie de la Chevrolet Camaro n°9 reste leader du championnat.

tristique venenatis in massa lectus felis ipsum tempus