Kyle Larson à la recherche de sa première victoire

Auteur de sa toute première pole position en NASCAR Sprint Cup hier sur le Pocono Raceway, Kyle Larson veut désormais franchir une étape supplémentaire et devenir un vainqueur de course. Il serait alors le premier pilote issu du Drive for Diversity (D4D) à terminer sur la Victory Lane dans la division reine de la NASCAR.

Pour sa vingt-cinquième épreuve de Sprint Cup en carrière, Kyle Larson a décroché sa première pole position, avec une promesse pour l’avenir, d’autres vont suivre. Le pilote de la Chip Ganassi Racing vise désormais la victoire dans la division reine.

S’il a décroché sa première pole position en carrière hier sur le très sélectif ovale de Pocono, pour ce qui est seulement son deuxième départ sur cette piste en Sprint Cup, ce n’est pas la première fois qu’il partira de la première place, puisqu’à Richmond cela avait déjà été le cas, les qualifications ayant été annulées à cause de la pluie, c’est les chronos de la première séance qui établissaient la grille de départ. Kyle Larson ayant signé le meilleur temps de cette séance était partie de la pole sans que cela ne compte dans ses statistiques.




Rapide depuis le début de la saison et ce quel que soit le type d’ovale sur lequel il roule, Larson ne compte que six départs dans le top-10, pour quatre top-5 et neuf top-10 à l’arrivée. Âgé de 22 ans depuis jeudi, Kyle Larson reçoit le soutien de ses adversaires dans les paddocks, notamment d’un certain Jeff Gordon.

“Kyle Larson est une personne spéciale et un talent comme cela n’arrive pas si souvent”, confie le récent vainqueur d’Indianapolis pour la cinquième fois de sa carrière. “Comme je suis un grand fan des sprint cars et que je viens de là, voir ce qu’il fait en sprint car si jeune et ce qu’il fit en Cup à son âge, pour moi c’est assez spectaculaire.”

Si la saison régulière s’arrêtait avant la course de Pocono, Kyle Larson ferait partie des pilotes qualifiés pour les playoffs de part son bon classement et ce malgré son absence de victoire. Il ne serait pas le seul rookie dans cette situation, puisque le pilote de la Richard Childress Racing, Austin Dillon est dans la même situation. Cependant, Kyle Larson souhaite faire les playoffs en ayant au moins une victoire.

“Ce serait super de gagner une course et de se détendre un petit peu”, ajoute Kyle Larson. “Je pense que nous étions très proches à plusieurs reprises et que nous avons de la vitesse. Nous devons en trouver un tout petit peu plus.”

S’il a quatre top-10 dans les sept dernières courses, mais s’est classé vingt-huitième à Sonoma suite à un problème de direction, quarantième à Daytona après un accident et trente-sixième au Kentucky du fait d’une crevaison.

Donec dictum adipiscing justo elementum pulvinar venenatis, vulputate, odio