Le Schmidt Peterson Motorsports en P2 dès 2015 ?

Actuellement quatrième du classement pilote avec Simon Pagenaud en Indycar, le Schmidt Peterson Motorsports a annoncé à Racers.com, qu’ils réfléchissaient à la mise en place d’un programme P2 en Tudor United SportsCar Championship à partir de la saison prochaine. Ce dernier s’ajouterait à ceux de l’IndyCar et de l’Indy Lights. Le prototype envisagé est bien entendu la HPD ARX04b coupé qui sera la future arme d’HPD en endurance et permettra d’étendre les relations entre le constructeur et le team d’Indianapolis.

“Nous cherchons à compléter notre programme IndyCar avec un programme d’endurance compte tenu du niveau de technologies employé et de notre relation avec Honda performance Development. L’endurance est un chemin naturel à considérer pour Schmidt Peterson Motorsports.” explique Rob Edwards manager général du de l’équipe.

Avec Simon Pagenaud, co champion ALMS P1 en 2010, Ben Bretzman (en charge de la Dallara Honda n°77) ancien ingénieur d’Acura en LMP2 et Rob Edwards qui dispose d’une expérience avec Nissan en IMSA GTP, l’équipe de Sam Smith et Ric Peterson possède déjà beaucoup de connaissances concernant l’endurance.

“Pour nous, ce n’est pas exagéré. Quand nous regardons notre relation avec HPD, le grand investissement que nous avons fait dans les outils de simulation et les tests limités à l’avenir, l’endurance est un défi très similaire à l’IndyCar.” ajoute Edwards. “Plus vous utilisez ces ressources dans beaucoup de catégories et plus ça à du sens. Tout demande beaucoup d’investissements budgétaires et il y a beaucoup de parallèles entre ce que nous faisons en Indycar et ce qu’il faut pour réussir dans les courses d’endurance. Que ce soit les tests de simulation pour le pilote ou le véhicule, tous sont applicables aux deux séries et si nous pouvons le faire, nous voulons participer aux deux championnats.”

En plus de l’engagement de deux autos en IndyCar et de trois un Indy Lights, Edwards indique que l’engagement d’HPD ARX04b pourrait tirer parti de l’ensemble des atouts et des capacités de l’équipe à travers plusieurs séries.

“Nous espérons que ça intéressera des pilotes et des sponsors pour le financement mais dans l’ensemble, cela s’intégrera à notre programme IndyCar, nos sponsors actuels et l’Indy 500. Nous pensons que toute personne, impliquée dans notre programme d’endurance prendra part à certaines des plus grandes choses que nous réalisons.” continu Edwards “Si vous mettez l’Indy 500, les 24H de Daytona, Sebring et même Le Mans ensemble, c’est un package très excitant qui va au-delà d’un programme d’endurance ou d’IndyCar. Nous ne pensons pas à un programme d’endurance comme quelque chose qui n’aurait aucunes connections avec ce que nous savons faire en fait.”

Rob Edwards a a également confirmé que ce possible engagement en P2 ne se ferait pas au détriment des programmes IndyCar et Indy Lights.

Si cet engagement en TUSCC devait se faire, le Schmidt Peterson Motorsports s’ajouterait à Extreme Speed Motorsport comme équipe faisant rouler les futures HPD ARX04b. De plus, la possibilité de voir le Andretti Autosport avec ce même coupé dans ce même championnat est grandissante et permettrait à Honda, d’aligner ses deux équipes IndyCar de pointe dans deux des plus grands championnats nord américains.

mattis Lorem dictum sem, Phasellus et, Praesent