Power vs Castroneves : qui remportera son premier titre en IndyCar ?

Profitons de ce week-end de repos dans le championnat IndyCar pour faire le point sur le duel tant attendu qui devrait opposer les coéquipiers de la Team Penske, Will Power et Helio Castroneves, pour le titre de champion IndyCar Series. A trois courses du but, les statistiques donnent l’avantage à… Will Power !

En regardant le classement général de plus près, on s’aperçoit que deux hommes fort semblent se détacher du reste du plateau IndyCar en tête du championnat. Ces deux pilotes sont coéquipiers au sein de la Team Penske dirigée par le ‘Capitaine’, Roger Penske. Ni l’un, ni l’autre n’ont jamais remporté le titre pilote en IndyCar et ce n’est pas faute d’avoir essayé. Le calendrier prend fin le 31 Août prochain sur l’ovale de Fontana, et d’ici là, il ne reste plus que trois courses en trois semaines à disputer. Avec 55 points d’avance sur le troisième pilote du général, Ryan Hunter-Reay, l’Australien et le Brésilien ont le temps de voir venir.

Séparés seulement de 4 points au classement pilote, la lutte fera rage jusqu’au bout entre le n°12 et le n°3. Il y a de fortes chances que la bataille pour la première place se décide sur l’ovale de Fontana (Auto Club Speedway) où les points seront doublés du fait des 500 miles à parcourir.


Power ou Castroneves, faites votre choix

Will Power. Arrivé en IndyCar en 2008 après s’être révélé en Champ Car, l’Australien participe à sa sixième saison complète dans la Verizon IndyCar Series, pour le Team Penske. Réputé pour être l’un des plus rapides en qualification, il sait aussi se mettre la pression et faire des erreurs dans les instants décisifs. Triple vice-champion IndyCar Series, il est toujours à la recherche de sa première couronne. En confrontation avec son coéquipier pour le titre de champion, il se pourrait bien que le mental du pilote n°12 lui joue des tours. En revanche, il a passé un cap sur ovale et est maintenant capable de jouer la gagne sur n’importe quel type de circuit. Il est le tenant du titre des MAVTV 500 sur l’ovale de Fontana, un avantage supplémentaire pour la confiance.

Le palmarès de Will Power en monoplace : 136 départs, 23 victoires, 34 poles position, 61 top-5, 87 top-10 et 2362 tours menés.

Helio Castroneves. A 39 ans, Helio est un des vétérans de l’IndyCar. Pourtant, le Brésilien semble encore loin de la retraite quand on regarde ses performances chaque week-end de course. Souriant et sympathique, c’est la personne la plus appréciée du paddock. Pilote expérimenté et très régulier, le n°3 de la Team Penske participe à sa treizième saison complète en Verizon IndyCar Series, après avoir passé quatre saisons en CART. A l’image de son adversaire, Castroneves est également triple vice-champion en IndyCar. Régulier mais moins agressif que d’autres, le Brésilien n’a jamais réussi à concrétiser sa belle carrière. Fort de ses trois victoires à l’Indy 500 et à l’inverse de Will Power, Helio Castroneves a été formé sur ovale.

Le palmarès de Helio Castroneves : 292 départs, 29 victoires, 40 poles position, 118 top-5, 190 top-10 et 5213 tours menés.

Deux styles de pilotage différents et deux personnalités opposées réunies pour un double objectif: décrocher le Saint Graal et ne pas devenir l’éternel Poulidor de l’IndyCar !

Analyse des trois dernières courses

Les statistiques à Milwaukee: Egalité

Helio: 1 podium, 2 top-5, 4 top-10 et 2 abandons en 9 courses (ovale qui ne lui réussit pas vraiment).

Power: 1 podium, 2 top-5, 2 top-10 et 1 abandon en 5 courses – Champ Car inclus (résultats mitigés sur cette piste).

Les statistiques à Sonoma: Avantage Will Power

Helio: 1 victoire, 3 podiums, 5 top-5, 7 top-10, 2 abandons en 9 courses (des bons résultats, très régulier)

Power: 3 victoires, 4 podiums, 4 Top5, 4 Top10 et 1 abandon en 6 courses (le jardin de Will Power).

Les statistiques à Fontana: Egalité

Helio: 2 top-5 et 5 top-10 en 5 courses (régulier mais pas décisif).

Power: 1 victoire, 1 podium, 1 Top5, 1 Top10 et 1 abandon en 2 courses (Ça passe ou ça casse).


Nul doute que la croisade menée par les deux pilotes Penske sera semée d’embûches. La tension qui va régner au sein de l’écurie sera palpable jusqu’à la fin. L’entente et les stratégies de course seront parfois faites de compromis, à moins que les coéquipiers se livrent une bataille acharnée, roues contre roues, profitant ainsi aux poursuivants du championnat d’aller coiffer la couronne au nez et à la barbe des ‘Penske Boys’.

On pense notamment à Ryan Hunter-Reay et Simon Pagenaud qui n’ont pas encore dit leur dernier mot dans ce championnat. Cette saison 2014 d’IndyCar Series nous réserve son lot de surprises à chaque week-end de course: la concentration des 19 courses de l’année en 6 mois de compétition et les points doublés sur certaines pistes bouleversent le championnat chaque semaine. N’oublions pas non plus que des pilotes comme Juan Pablo Montoya (qui fait son retour dans la série) ou Scott Dixon (champion en titre) sont mathématiquement toujours en lice pour le titre !

at dolor. velit, mi, et, Phasellus dolor nec Praesent amet,