AJ Allmendinger s’impose au Glen et se rapproche du Chase

La seconde course routière de la saison en NASCAR Sprint Cup Series a tenu toutes ses promesses et c’est AJ Allmendinger qui a eu les nerfs les plus solides pour s’imposer en résistant à un Marcos Ambrose qui a tout tenté, en vain. Le pilote de la Chevrolet SS n°47 de la JTG/Daugherty Racing fait un grand pas en vue d’une qualification en playoffs.

Vainqueur sur le Watkins Glen International des CHEEZ-IT 355 At The Glen, vingt-deuxième épreuve de la saison, AJ Allmendinger est devenu le douzième pilote différent à terminer sur la Victory Lane cette année et se rapproche ainsi un peu plus des playoffs.

Leader pendant trente tours, les trente derniers, AJ Allmendinger a tenu sous la pression imposée par Marcos Ambrose lors des derniers restarts de la course pour aller décrocher sa toute première victoire en carrière. Sur la Victory Lane, l’ancien pilote de monoplace a reçu les félicitations de plusieurs chefs d’équipe dont Roger Penske et Richard Childress.




Marcos Ambrose termine à la deuxième place suivi de Kurt Busch, Kyle Larson et Carl Edwards pour le top-5. Joey Logano, Kevin Harvick, Greg Biffle, Matt Kenseth et Brian Vickers complètent le top-10 de cette vingt-deuxième levée de la saison. Onzième sous le drapeau à damier, Dale Earnhardt Jr. hérite de la première place du classement au détriment de Jeff Gordon qu’il relègue à cinq points.

Parti de la pole position Jeff Gordon a mené les 29 premiers tours de la course avant de céder le commandement lors de la première salve d’arrêts sous drapeau vert. Le pilote de la Hendrick Motorsports est ressorti quatre secondes derrière Marcos Ambrose qui s’est arrêté un tour avant lui. Alors qu’il semblait une fois encore disposer de la meilleure voiture, Jeff Gordon a vu ses ambitions de victoire réduites à néant suite à un soucis électrique peu après le passage de la mi-course.

Neutralisée à six reprises, la course a surtout été interrompue au drapeau rouge à deux reprises, une première fois pour un accident à la sortie du virage n°5 impliquant Ryan Newman et Michael McDowell notamment. Les officiels ont été contraints de réparer le rail de sécurité, littéralement découpé suite à l’impact de la voiture de Michael McDowell.

La seconde sortie du drapeau rouge a eu lieu au tour 88 lorsque Denny Hamlin a fracassé sa Toyota Camry n°11 dans les bidons de sables qui protègent le mur à l’entrée des stands, alors que presque simultanément Alex Kennedy tapait le mur à la sortie du virage n°1, répandant du fluide sur la piste.

La course s’est terminée par une relance de deux tours et un nouvel incident sous le drapeau à damier impliquant Clint Bowyer.

En l’état actuel des choses, alors qu’il reste quatre courses à disputer dans la saison régulière, les vainqueurs de cette saison sont qualifiés, à savoir Dale Earnhardt Jr., Brad Keselowski, Jimmie Johnson, Jeff Gordon, Joey Logano, Carl Edwards, Kevin Harvick, Kyle Busch, Denny Hamlin, Aric Almirola, Kurt Busch et AJ Allmendinger. De plus, Matt Kenseth, Ryan Newman, Kyle Larson et Clint Bowyer profiteraient de leur bon classement pour valider leur ticket.

risus Praesent facilisis ipsum porta. nunc