3M nouveau sponsor de Jeff Gordon

3M et la Hendrick Motorsports ont trouvé un accord pour les trois prochaines saisons afin que le conglomérat américain basé à Saint-Paul dans le Minnesota soit le sponsor principal de Jeff Gordon, mais aussi un sponsor associé pour le reste de l’équipe. Le quadruple champion arborera les couleurs de 3M à onze reprises la saison prochaine.

La Hendrick Motorsports et 3M ont signé un contrat qui porte sur trois saisons à partir de l’an prochain et c’est Jeff Gordon qui en sera l’ambassadeur à l’occasion de onze courses.

“Chez 3M nous jouons pour gagner et nous poussons très fort chaque jour pour y arriver”, commente Jesse Singh, la vice-présidente de 3M. “Avec cet accord, nous nous alignons avec le champion Jeff Gordon et une équipe au top, la Hendrick Motorsports. Ce qu’ils font dans les garages et sur la piste illustre ce que nous faisons dans nos laboratoires à travers le monde.”




Pas moins de 65 produits issus des usines 3M sont utilisés dans la fabrication d’une voiture de course et ce depuis plusieurs décennies. Le conglomérat est associé à la NASCAR depuis 1995.

Quadruple champion NASCAR et troisième pilote le plus victorieux en Sprint Cup avec 90 succès, Jeff Gordon occupe la deuxième place du classement général avec deux victoires, une pole position, sept top-5 et quinze top-10 après vingt-deux courses cette année.

“3M est connu pour l’innovation, affirme Jeff Gordon, 43 ans et titulaire d’un contrat à vie à la Hendrick Motorsports. “Nous avons vu leur approche au travers de leur investissement en NASCAR. Pour ma part je suis enthousiasmé et heureux de représenter une entreprise qui a si passionnément supporté la course automobile depuis si longtemps.”

Ce contrat entre la Hendrick Motorsports et 3M signifie que la firme basée dans le Minnesota quitte la Roush Fenway Racing et Greg Biffle qui vient de prolonger pour plusieurs saisons. Un nouveau coup dur pour cette équipe qui a déjà acté les départs de Nationwide en tant que sponsor de Ricky Stenhouse Jr., mais aussi celui de Carl Edwards dont la destination finale n’est pas encore officialisée.

et, justo Praesent felis Phasellus tristique ipsum Curabitur Aliquam