Les pilotes bientôt autorisés à ajuster la track bar ?

Depuis des décennies l’approche de la NASCAR est la suivante : ‘Les pilotes pilotent et les mécaniciens font les changements’ sur la voiture. Cette approche pourrait bien être remises en question dans les prochaines semaines puisque les instances dirigeantes réfléchissent à permettre l’ajustement de la track bar, mais aussi celui de la répartition des freins du cockpit.

Pour la saison 2015 l’une des modifications du règlement consisterait à autoriser les pilotes de modifier du cockpit le réglage de la track bar. Des essais seront menés en ce sens ce lundi sur le Michigan International Speedway avec des voitures version 2015.

“C'”est une évolution dans ce domaine et elle s’avère pertinente”, déclare le président de la NASCAR Mike Helton. “C’est un exemple de notre intérêt à laisser les équipes nous aider à rendre ce sport plus compétitif et rendre la course plus intéressante et pertinente en le faisant d’une manière efficace.”




Les équipes continuent de travailler sur différentes versions avant que la NASCAR choisissent la solution à adopter.

“Nous laissons les équipes travailler dans les stands et nous allons les laisser faire et voir comment cela fonctionne”, affirme Gene Stefanyshyn, le vice-président NASCAR qui supervise les règles pour les spécifications des voitures. “Nous ne voulons pas dire ‘Voici la solution.’ Certains viendront avec une solution électrique, d’autres avec une solution mécanique. Nous ne voulons pas être trop restrictifs. Nous voulons leur laisser un degré de créativité et de liberté pour faire ce qu’ils veulent.”

Si l’introduction de l’ajustement de la track bar dans le cockpit est acté dans les prochains jours, cela ne veut pas dire qu’il y aura une inondation des systèmes de contrôle dans le cockpit.

“Nous ne voulons pas aller trop loin, mais s’il y a quelque chose qui peut être modifié pour améliorer la course, ce sont des leviers que nous pouvons actionner et qui rendront la course au moins aussi intéressante, sinon plus et n’engendreront pas un coût trop important”, concède pour sa part Steve O’Donnell, l’un des vice-président NASCAR.

Parmi les autres modifications qui seront testées ce lundi, une réduction de la puissance par différents moyens, mais aussi un plus gros spoiler pour augmenter la traînée.

La question principale reste de savoir comment la NASCAR va réduire la puissance des moteurs ? Sera-ce en utilisant un équivalent aux plaques de restrictions, mais surtout comment les pilotes apprécieront ce changement.

“Permettre un ajustement de la track bar peut clairement rendre la course plus compétitive”, pense Greg Biffle, dont le contrat a été renouvelé à la Roush Fenway Racing. “Vous pouvez régler en privilégiant les pneumatiques, la consommation. Ce que nous devons faire c’est attention à ce que les gens ne détournent pas cette règle pour faire autre chose. C’est une des choses dont nous devons nous protéger, mais j’apprécie ça. Pour intensifier cela, ce sont des choses qui ne coûtent pas beaucoup d’argent aux équipes. Il va falloir un peu d’ingéniosité.”

ut venenatis, suscipit Phasellus commodo felis consequat.